Nounou

Pour garder les enfants dont les parents travaillent et pour s’occuper d’eux il y a des assistantes maternelles, assistantes maternelles qui autrefois étaient appelées nourrices.

Ouest France du 1er octobre parle du procès fait à une assistante maternelle accusée d’avoir secoué une enfant de 5 mois chez laquelle ont été notés des signes de traumatisme et un hématome sous dural. Le journal titre dès sa une Bébé secoué par une nounou au tribunal.

Je m’interroge sur ce nounou qui me semble appartenir au registre enfantin et affectueux. Le journal qui utilise le terme nounou dans le titre et dans l’article nous dit que l’avocat de cette personne a lui même employé ce mot. Il aurait dit dans sa plaidoirie : Mais si on croit que c’est la nounou de son propre enfant qui l’a secoué, on est fou de rage

J’aimerais savoir ce que vous pensez de l’utilisation de ce mot dans ce contexte-là. J’ai l’impression qu’il est impossible de comprendre et de juger de ce qui s’est passé si on utilise ce mot.

Mais au-delà, je me demande pourquoi le mot nourrice a été abandonné et pourquoi il a été remplacé par assistante maternelle. Je pense que nourrice est trop lié à la fonction nourricière, la fonction d’alimentation et qu’assistante maternelle ne se centre plus, et c’est tant mieux, sur cette seule fonction. Mais assistante maternelle ne dit pas en quoi consiste cette assistance et de plus, ce terme signifie que c’est la mère qui est assistée

Je ne sais pas comment sont désignées en anglais, en italien, en arabe, en russe et dans d’autres langues les personnes qui ont pour fonction de garder les enfants. Sont-elles toutes partout de sexe féminin comme le suggère le mot assistante ?

Le fait qu’un avocat et un journal de qualité aient parlé de nounou dans des conditions qui ne s’y prêtaient pas me semble être un signe de la confusion qui règne dans ce domaine.

dimanche 5 octobre 2014, par Jean-Pierre Lellouche

Lire aussi

Aveugles et Sourds

28 février 2021
par Marc Gourmelon
Marc Gourmelon Médecin, membre du collectif Cancer Rose Où en sommes-nous aujourd’hui en France, avec le dépistage du cancer du sein par mammographie chez les femmes âgées de 50 à 74 ans sans risque …

Politique de vaccination : l’inversion des priorités ?

11 février 2021
par Frédéric Pierru, Frédérick Stambach, Julien Vernaudon
Frédérick Stambach Médecin généraliste rural à Ambazac Julien Vernaudon Praticien hospitalier gériatre aux Hospices Civils de Lyon Frédéric Pierru Politiste et sociologue, chercheur au CNRS La France …

Manque d’application

10 février 2021
par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre Vendredi 5 février 2021 Il est 15 heures J’accompagne ma mère, âgée de 92 ans, pensionnaire d’une résidence pour seniors. Comme l’infirmière et la directrice de la résidence ne …

Vaccination COVID-19 : Qu’en sait-on au 27 janvier 2021 ?

31 janvier 2021
par Matthieu Piccoli
Matthieu Piccoli Gériatre, Praticien Hospitalier, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris. Centre Université de Paris, Président de l’Association des Jeunes Gériatres. Préambule : Éthique de …