Manifeste des médecins solidaires

Rapport Laurent relatif à l’activité libérale à l’Hôpital : PAS DE CHANGEMENT POUR LESPASSEMENTS !

La commission dirigée par Mme Dominique LAURENT, conseillère d’Etat, chargée de mission sur l’activité libérale à l’Hôpital, vient de remettre son rapport à Mme Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé.

Suite à ses travaux menés durant 7 mois, qui lui ont permis d’auditionner de nombreux partenaires (dont des usagers et des praticiens), les conclusions de son rapport soulignent la nécessité pour l’Hôpital :

-  de conserver « à tout prix » en son sein les 2000 médecins dépasseurs qui font une « médecine de qualité supérieure à leurs confrères », qui « rehaussent le niveau de l’hôpital » et qui risqueraient de fuir dans le privé si les dépassements étaient supprimés ;

-  de faire passer à un second plan les difficultés d’accès aux soins pour les usagers, notamment dans les secteurs où la médecine en secteur 1 se raréfie.

Les questions relatives aux modes et aux niveaux de rémunération des médecins, à la définition claire de tarifs excessifs restent sans réponse.

Ce rapport est en complet désaccord avec la déclaration solennelle de l’’Assemblée générale de l’ONU du 12-12-2012, cosignée par la France ; dans sa résolution « Vers une couverture sanitaire universelle » elle a appelé « chaque état membre de l’ONU à éviter de recourir au paiement direct des soins par les usagers et à financer leur système de santé par le biais de mécanismes plus équitables et solidaires ».

Le MMS prend acte de ce manque d’ambition solidaire, qui méprise l’opinion publique largement majoritaire dans son opposition aux dépassements d’honoraires médicaux.

Les citoyens de France ne sont pas très heureux d’apprendre qu’ils vont sans doute continuer à financer de leurs poches l’augmentation de revenus d’une petite partie des médecins hospitaliers, et qu’ils risquent d’être victimes d’une double peine quand ils seront malades.…

Les médecins solidaires, qui pratiquent des tarifs clairement remboursés et qui représentent 75% de l’ensemble des médecins, ne sont pas ravis de constater qu’ils font une médecine de qualité jugée inférieure et que leur sagesse tarifaire ne soit pas reconnue politiquement par un gouvernement à prédominance socialiste.

Pour le MMS ( manifeste signé en 2012 par 610 médecins ), son comité de pilotage :

  • Dr Bernard COADOU médecin généraliste et hospitalier retraité, Bordeaux
  • Pr Jean Claude FAVAREL-GARRIGUES médecin hospitalier retraité, Bordeaux
  • Dr Philippe GASSER psychiatre Uzes
  • Dr Marie KAYSER médecin généraliste retraitée, St Jean de Boisseau
  • Dr Jean-Luc LANDAS médecin anesthésiste réanimateur, Nantes
  • Dr Baptiste LUACES médecin généraliste, Port Ste Marie
  • Dr Didier MENARD médecin généraliste, St Denis (93) à contacter au : 0614555478

lundi 15 avril 2013

Lire aussi

Covid-19 et échec de la « machine à soigner »

11 juillet 2021
par Frédéric Pierru
Frédéric Pierru Chercheur en sciences sociales et politiques CNRS CERAPS-Université de Lille Chercheur associé au LISE - Conservatoire National des Arts et Métiers Membre du Comité scientifique de …

Le Titanic et les canots de sauvetage : Journal de bord d’un centre de vaccination

2 mai 2021
par Brigitte Tregouet
Brigitte Tregouet Médecin généraliste Semaine 1 Le mardi 12 janvier à 23 heures, je reçois un mail de notre toute nouvelle CPTS, Communauté professionnelle territoriale de santé : « suite à la …

Aveugles et Sourds

28 février 2021
par Marc Gourmelon
Marc Gourmelon Médecin, membre du collectif Cancer Rose Où en sommes-nous aujourd’hui en France, avec le dépistage du cancer du sein par mammographie chez les femmes âgées de 50 à 74 ans sans risque …

Analyse du Ségur, des mesures vraiment historiques ?

11 décembre 2020
Comme chaque année, c’est la période de l’examen du nouveau Projet de loi de Financement de la Sécurité sociale à l’Assemblée nationale (adopté en 1re lecture ce 27 octobre). Compte tenu des défaillances …