Les influences industrielles et commerciales sur notre système de santé : un risque sanitaire majeur ? Le Formindep pose 5 questions-clés aux candidats à l’élection présidentielle

Le FORMINDEP – Association pour une formation et une information médicales indépendantes de tout autre intérêt que celui de la santé des personnes – pose cinq questions aux candidats à l’élection présidentielle.

Nous les reproduisons ci-dessous.

Madame, Monsieur le (la) candidat(e) à la présidence de la République,

Les influences exercées sur notre système de santé par des intérêts industriels et commerciaux créent des conflits d’intérêts chez les soignants, les autorités sanitaires et leurs experts, les usagers. Ces pratiques favorisent des soins inutiles et dangereux, augmentent les coûts, creusent les déficits sociaux.

Ces influences constituent aujourd’hui un risque sanitaire majeur dans une société où la santé est de plus en plus considérée comme un marché au détriment des priorités de santé publique.

Les désastres du Vioxx° et du Mediator° ont tragiquement démontré ce risque sanitaire, à travers souffrances inutiles, vies humaines perdues, surcoûts évitables pour la collectivité. Ce risque doit maintenant être pris en compte au même titre que d’autres facteurs de risques évitables, tels l’alcool ou la vitesse au volant, l’hygiène à l’hôpital, le tabagisme, l’obésité, etc.

Pour lutter contre ce risque sanitaire majeur que représentent les influences industrielles et commerciales sur notre système de santé, le Formindep pose 5 questions-clés aux candidats à l’élection présidentielle :

-  transparence des liens d’intérêts des acteurs de santé,
-  indépendance de l’expertise, des autorités sanitaires et des soignants,
-  protection des lanceurs d’alerte,
-  actions de santé publique non fondées sur des données fiables
-  mainmise des firmes pharmaceutiques sur l’agence européenne du médicament.

Voir l’article complet sur le site du FORMINDEP

http://www.formindep.org/Cinq-questions-du-Formindep-aux.html

vendredi 9 mars 2012


Voir en ligne : Voir l’article complet sur le site du FORMINDEP

Lire aussi

Politique de vaccination : l’inversion des priorités ?

11 février 2021
par Frédéric Pierru, Frédérick Stambach, Julien Vernaudon
Frédérick Stambach Médecin généraliste rural à Ambazac Julien Vernaudon Praticien hospitalier gériatre aux Hospices Civils de Lyon Frédéric Pierru Politiste et sociologue, chercheur au CNRS La France …

Analyse du Ségur, des mesures vraiment historiques ?

11 décembre 2020
Comme chaque année, c’est la période de l’examen du nouveau Projet de loi de Financement de la Sécurité sociale à l’Assemblée nationale (adopté en 1re lecture ce 27 octobre). Compte tenu des défaillances …

Et au milieu coule une filière…

28 octobre 2020
par Patrick Dubreil
Patrick Dubreil Médecin généraliste Lettre ouverte à Jérôme Salomon et Katia Julienne de la Direction générale de la santé Le 26 octobre 2020 Chère Katia, Cher Jérôme C’est un fou qui dit à un autre …

J’ai décidé de démissionner, car ce que je fais n’est plus éthique.

23 janvier 2020
Pr Agnès Hartemann, Cheffe du service de diabétologie à l’hôpital de la Pitié. « Le cauchemar a commencé quand on a commencé à nous dire : « Il va falloir que vous produisiez du séjour », alors qu’on …