Fiscalisation des indemnités d’accidents du travail : l’amendement de la honte

Ça y est, ils ont osé le faire, les députés de la majorité on voté un amendement à la loi de finance 2010 qui fiscalise les indemnités des victimes d’accident du travail. Cet amendement de la honte doit et peut être combattu.

Les indemnités sont une réparation dues à un travailleur victime d’un accident causé par le travail, accident le plus souvent favorisé par la marche forcée vers la productivité. Cela ne remplace jamais un salaire, c’est une faible réparation, puisque le premier mois d’arrêt est à 60% du salaire, et ensuite à 80%. Une fois de plus, ce gouvernement tape sur les plus faibles, faisant ainsi qu’à la souffrance physique et morale provoquée par le traumatisme s’ajoute la souffrance sociale.

Mr Coppé nous explique que c’est par justice sociale qu’il fallait cet amendement, pour s’aligner sur la taxation des indemnités maladies et maternité, indemnités qui sont déjà une injustice puisque ces compensations ne sont jamais à la hauteur du salaire habituel. En quoi le fait de s’aligner sur une injustice constitue une équité ?

Les 150 millions d’euros que va rapporter cette mesure sont une goutte d’eau dans la mer des déficits. Dans le même temps, l’exonération des heures supplémentaires coûte 4 milliards aux recettes publiques, et s’il doit y avoir équité dans la lutte contre niches fiscales, que le gouvernement supprime le bouclier fiscal. Mais il est vrai que les bénéficiaires de celui-ci sont électeurs de Mr Sarkozy.

En frappant une fois de plus les plus faibles, le message est clair, il faut prendre aux pauvres pour permettre aux riches de s’enrichir, cela n’est pas nouveau, il n’en pas moins que c’est écœurant et révoltant. Cet amendement de la honte est inacceptable. Nous autres, soignants, sommes les premiers à mesurer toute l’indécence sociale qui fait que la part du budget des familles consacrée à se soigner augmente de 40 à 50%. Si nous ne crions pas au scandale, à l’injustice nous serons, nous, aussi en partie responsable de la destruction du pacte social fondamental qui fait sens et qui fait que nous ne sommes pas une société de sauvages

vendredi 13 novembre 2009

Lire aussi

Pour une contre-contre-réforme des retraites

14 mars 2023
par Ronan Jégot
Avec des copains, nous militons pour une réforme des retraites (une « contre-contre-réforme ») plus offensive, qui contient : 1/ la retraite dès 50 ans pour tout le monde, 2/ sans condition de …

Les accidents de la vie

8 juillet 2022
par Elisabeth Pénide
Ce dossier porte sur les « Accidents de la vie ». Élaboré par le Docteur Élisabeth Pénide, ce document de 39 pages se veut un guide pour le médecin soucieux de traverser sans encombre le maquis …

Pour aider les patients et former les internes sur les accidents du travail

4 juin 2011
par Marie Kayser
Marie Kayser, médecin généraliste à Nantes, fait part de son travail d’enseignement sur les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Accidents du travail, maladies professionnelles : pour contrer les attaques des autorités en place, deux importants dossiers techniques documentés par les Drs Y. Frilay et E. Pénide

29 novembre 2009
Derrière le tohu-bohu créé par le traitement hypermédiatique de la grippe A, l’attaque des autorités en place se poursuit contre les pans les plus fragilisés de notre société. L’actualité n’est …