Fermeture programmée de la maternité de Saint-Antoine (Paris 11è)

Dans le cadre des restructurations des hôpitaux parisiens

Les mauvaises nouvelles se suivent et se ressemblent dans l’Est parisien.
Après la fermeture de Saint-Vincent-De-Paul, c’est la maternité de l’hôpital Saint-Antoine qui est promise à la fermeture fin 2011.
Comme pour l’hôpital Trousseau, ce sont plus que des lits qui vont disparaître :
-  2500 accouchements et 650 I.V.G.à « redistribuer » sur l’Est parisien,
-  38500 consultations gynécologiques et obstétriques supprimées
-  2500 consultations PMI supprimées
-  Suppression de la prise en charge des patients en situation difficile (pathologies rares, HIV, …),
-  Avenir incertain de l’école de sages-femmes
-  perte de 580 semaines de stage pour les futurs soignants

La liste n’est pas exhaustive.
La maternité des Bluets, comme les autres maternités du grand est parisien, a tout à craindre de l’augmentation d’activité que cette fermeture occasionnerait. L’association se désole de la disparition annoncée d’une maternité pourtant rénovée en 2006, dont les équipes entretiennent une relation de proximité essentielle avec ses patients.

samedi 1er mai 2010


billet écrit par Pierre-Jérôme Adjedj le 28 février 2010
sur le site de « touche pas aux bluets »
Dans la catégorie Grand Est parisien, Maternités de proximité, Urgence Hôpital
http://www.touchepasauxbluets.fr

Lire aussi

« Nous sommes des psychologues et nous ne serons jamais des vendeurs de soins psychiques »

30 mars 2022
​Alors que le dispositif monpsy entrera en vigueur le 5 avril, plus de 2000 psychologues dénoncent, dans une tribune au « Monde » le 29 mars 2022, la gabegie du gouvernement et expliquent pourquoi ils …

Lettre au Président de la République.

28 décembre 2021
Le Collectif de soignants pour la sauvegarde de l’hôpital public a rédigé cette lettre au Président de la République. Vous pouvez la signer à l’aide de ce lien (et le diffuser), même si vous n’êtes pas …