Ce 7 avril, montrez votre soutien !

Tout le monde devrait avoir le droit de vivre une vie saine, libérée de cette pandémie. Pour cela, l’accès aux vaccins anti-COVID-19 est essentiel. Cependant, tandis que les monopoles pharmaceutiques restreignent l’approvisionnement, les gouvernements des États riches accumulent des doses... Les pays du Sud seront donc contraints d’attendre 2023 pour une vaccination généralisée, ce qui entraînera davantage de décès et permettra en plus au virus de continuer à se propager et à muter, menaçant ainsi à nouveau le monde entier. En outre,la pandémie est devenue un énorme business lucratif au coût conséquent pour notre santé et pour la vie de nombreuses personnes dans le monde.

Les institutions de l’UE et les gouvernements des pays européens doivent maintenant prendre leurs responsabilités et adapter leur réponse à la pandémie, en veillant à ce que les vaccins soient disponibles pour tous et que l’intérêt des entreprises pharmaceutiques ne passe pas avant la santé des gens. C’est ce que l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE)https://noprofitonpandemic.eu/fr/qu...Right2cure demande.

Comme depuis 5 ans, le Réseau européen contre la commercialisation de la santé et la protection sociale et People’s Health Movement, coordonnent une journée d’action en Europe le 7 avril,journée internationale de la santé,et recensent les plans et les actions afin de montrer à quel point la lutte contre la commercialisation de la santé est répandue. Cette année, les deux réseaux se mobilisent en soutien à l’ICE Right2Cure dans le but de mobiliser les citoyens et faire pression sur les gouvernements pour obtenir :

  • des vaccins gratuits, accessibles à tous et abordables pour tous les pays
  • davantage de transparence sur toutes les questions liées à la pandémie et qu’aucun profit ne soit réalisé au détriment de nos vies.
  • la suppression urgente des brevets sur les vaccins et autres produits médicaux Covid-19
  • le partage des connaissances et du savoir-faire technologique des entreprises pharmaceutiques afin que la production puisse être étendue.

C’est ce que l’ICE Right2Cure demande à la Commission européenne en lui proposant un amendement législatif concret. Pour ce faire, nous avons besoin des signatures d’un million de citoyens de l’Union européenne. La pandémie a fait apparaître des circonstances exceptionnelles qui exigent des efforts immenses de la part de chacun d’entre nous. Pourtant, le secteur pharmaceutique poursuit ses activités comme si de rien n’était en faisant passer le profit avant la vie. Ce comportement impardonnable doit cesser. Si ce n’est pas maintenant, alors quand ?

  • Partagez votre action locale du 7 avril

Sur cette carte interactive, partagez votre action, vos photos, vos vidéos liés à l’action du 7 avril. Vous trouverez les explications pour utiliser la carte sur le site du Réseau européen.

  • Participez à la mobilisation à Bruxelles le 7 avril

Rendez-vous à 12.00 au rond-point Schuman. Merci de communiquer votre présence à sarah.derdelinckx@gezondheid-solidareit.be (organisation plus combien de personnes). Plus d’information à venir.

  • Participez à l’action des draps blancs

1. Écrivez votre message sur un drap blanc et accrochez-le à votre fenêtre de façon visible (voir exemple slogan)
2. Prenez une photo
3. Publiez votre photo sur les réseaux sociaux
4. Copier-coller ce texte. N’oubliez surtout pasle lien vers le site de l’initiative citoyenne européenne !
5. Sur Twitter, identifiez sur la photo les comptes suggérés des décideurs politiques.

Si vous ne pouvez pas accrocher de drap à votre fenêtre, vous pouvez écrire votre slogan sur une feuille blanche ou imprimer l’un des visuels disponibles sur le site du Réseau européen et le tenir en face de vous. Puis, suivez les mêmes consignes que ci-dessus.

  • Autocollants à imprimer

Chaque organisation peut imprimer l’autocollant du Réseau européen pour son action du 7 avril et le coller dans des endroits visibles. Les autocollants sont disponibles sur le site du Réseau européen.

  • Le 7 avril, changez votre photo de profil sur Facebook et sur Instagram

Disponible sur le site Réseau européen.

  • Vidéo

Partagez notre vidéo sur vos réseaux sociaux (bientôt disponible). Si vous voulez que votre logo apparaisse à la fin de la vidéo avec les organisations partenaires, téléchargez-le ici.

N’oubliez pas de partager et demandez de signer l’ICE dans chaque communication et action vous faites  : https://noprofitonpandemic.eu/

Il nous faut encore beaucoup des signatures pour montrer à quel point nous, les citoyen.ne.s, ne supportons plus la logique du profit sur la santé.

D’ici le 7 avril, nous comptons doubler le nombre de signatures partout en Europe pour arriver à 250 000 signatures.

N’hésitez donc pas à partager cet appel à l’action dans vos réseaux, chez vos partenaires, à vos ami.e.s, cousin.e.s, voisin.e.s et autres connaissances engagé.e.s !
#health4all
#noprofitonpandemic
#right2cure


vendredi 26 mars 2021

Lire aussi

Présentation de L’odeur de Mayotte : une clinique des frontières

20 novembre 2022
Patricia Janody exerce la psychanalyse, et la psychiatrie en CMPP et en BAPU. Psychiatre fraîchement débarquée à Mayotte pour un remplacement, Patricia Janody découvre l’odeur caractéristique de …

Rencontre du SMG : Vers le 100 % Sécu, passons à l’action !

16 novembre 2022
Rencontre du SMG : Vers le 100 % Sécu, passons à l’action ! Le SMG pense qu’il est temps de passer à l’action, d’inventer les moyens pour reconquérir la Sécu, restaurer ses principes fondamentaux et …

Roland Gori : une époque sans esprit à la Criée les 18 et 19 novembre 2022

3 novembre 2022
 La France qui se lève tôt n’a plus le temps d’analyser ses rêves. Roland Gori Projection / Ciné-débat La Criée a le plaisir d’inviter Roland Gori pour deux événements exceptionnels : la diffusion du …

Le travail au péril de la santé – Retour sur un demi-siècle de luttes

15 octobre 2022
Conférence : Le travail au péril de la santé – Retour sur un demi-siècle de luttes le samedi 5 novembre 2022 à 15 heures Après mai 1968, l’amélioration des conditions de travail devient une …