Au contact des mains

Jour après jour, celle qui vient d’ailleurs est reçue chez eux, dans l’intimité de ces personnes âgées. Elle ouvre la porte. Elle entre dans la chambre.
Elle fait la toilette, sans gants… Elle fait la prévention d’escarres et elle masse, sans gants. Grâce au contact direct, la pudeur tombe, le courant passe, des confidences d’ordre sexuel se disent dans l’intimité de la toilette
Parfois, elle s’assied sur le bord du lit et prend la main de la vieille dame.
Anne Lesimple est infirmière à domicile. Les gants, elle les revêt pour les soins strictement infirmiers, comme lorsqu’elle était en réanimation chirurgicale. Mais pour entrer en relation, elle garde les mains nues.

mercredi 29 octobre 2014, par Céline Pabois

Lire aussi

La politique de l’autisme en France ou le retour tragique de la ligne Jdanov – Dépasser la haine.

10 août 2022
par Pierre Delion
Pierre Delion, psychiste J’ai longtemps hésité à écrire ce que vous allez lire, tant les préjugés actuels sont enracinés dans une doxa d’apparence scientifique qui n’admet aucune contestation : …

Sida-Covid, les leçons du passé

15 mai 2021
par Frédy Cotard
Frédy Cotard Chef d’entreprise dans l’événementiel En 36 ans de vie avec le Sida, je n’ai jamais demandé à la société de prendre des mesures sanitaires pour faciliter mon quotidien. Au travers de ma …

Suivi de la crise liée au Covid19

24 juin 2020
par Jessica Guibert
Jessica Guibert, médecin généraliste au village 2 santé à Echirolles, accepte de partager avec nous le résultat de ses recherches quotidiennes d’informations médicales et scientifiques sérieuses et ses …

La longue marche des victimes de porteuses de prothèses PIP

4 novembre 2015
par Christiane Etévé, Catherine Petit
Des femmes porteuses de prothèses PIP, regroupées en association, nous relatent leur longue marche solidaire pour faire reconnaître l’escroquerie criminelle dont elles ont été victimes. Elles ont …