Au contact des mains

Jour après jour, celle qui vient d’ailleurs est reçue chez eux, dans l’intimité de ces personnes âgées. Elle ouvre la porte. Elle entre dans la chambre.
Elle fait la toilette, sans gants… Elle fait la prévention d’escarres et elle masse, sans gants. Grâce au contact direct, la pudeur tombe, le courant passe, des confidences d’ordre sexuel se disent dans l’intimité de la toilette
Parfois, elle s’assied sur le bord du lit et prend la main de la vieille dame.
Anne Lesimple est infirmière à domicile. Les gants, elle les revêt pour les soins strictement infirmiers, comme lorsqu’elle était en réanimation chirurgicale. Mais pour entrer en relation, elle garde les mains nues.

mercredi 29 octobre 2014, par Céline Pabois

Lire aussi

Il y a tri et tri

17 décembre 2020
par Serge Sadois
Maintenant, dans cette clinique-là, pour aller faire une coloscopie, il faut aussi faire un test Covid. Pas de chance, celui-ci est revenu positif et dans ce cas-là, les examens sont …

Sanofi : un labo qui (se) soigne

25 février 2015
Oui, c’est vrai que nous avions tort. Proposer 50 centimes d’augmentation était une erreur. Cinquante centimes c’est quoi ? Au mieux la moitié d’une baguette de pain ordinaire ! Les ouvriers ont …

Nouvelles de l’appel sur les pesticides

27 février 2014
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Vous avez signé l’appel « Pesticides, l’alerte des médecins de France métropolitaine et des Antilles » et nous vous en remercions. En préambule nous y affirmons « notre souhait que, face aux dangers de ces …

Pratiques lance sa souscription

22 février 2014
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques. Mais la presse libre est fragile : tout comme la démocratie, de multiples dangers la guettent. À ce jour, les …