Soirée-débat à Toulouse le 7 décembre 2007 : Face à l’individualisme, comment le collectif peut-il avoir encore une place ?

Intervenants : Serge Regourd, professeur de droit public et spécialiste d’audiovisuel et Marion Stalens, cinéaste pour laquelle le collectif a été au cœur de plusieurs documentaires.

A quelles conditions le collectif peut-il être un levier dans les domaines qui concernent la santé, le social, le soin, et les pratiques collectives entre soignants et usagers ?

Nous réfléchirons ensemble sur ce thème qui sera celui du numéro 41
à paraître au 2e trimestre 2008.

invitation complète et bulletin d’inscription en document joint.

vendredi 7 décembre 2007

Lire aussi

Comité ivryen pour la santé et l’hôpital public

25 avril 2019
• Grève dans les urgences, à bout de souffle, • Psychiatrie en lutte depuis des mois, • Personnels pressurés, épuisés, en sous-effectif chronique, en souffrance dans tous les hôpitaux et EHPAD, • …

Journée nationale de la psychiatrie, le 22 janvier à Paris

14 janvier 2019
La revue Pratiques s’associe à l’appel à manifestation le 22 janvier à Paris pour la journée nationale de la psychiatrie : rendez-vous à 11 heures, place de la République. Cet appel a été lancé par les «  …

Se taire n’est pas éthique

29 janvier 2018
par Marie Kayser
Il faut soutenir le mouvement de grève des personnels des Établissements d’hébergement des personnes âgées (EHPAD) et des services à domicile. À l’appel des syndicats CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et …

Être aux ordres ne fait pas partie des vœux de la psychiatrie publique

5 janvier 2018
L’Union Syndicale de la psychiatrie (USP) et le Syndicat des Psychiatres des hôpitaux (SPH) viennent de sortir un communiqué de presse commun pour dénoncer le rôle que l’état veut faire jouer aux …