S’il vous plaît, le médecin généraliste ne doit pas être le pivot du système de santé !

Le débat pour les futures présidentielles est engagé. J’ai entendu les protagonistes du PS débattre des questions de santé, c’est tout à leur honneur, mais de grâce, dites leur de ne plus affirmer... que le médecin généraliste doit être le pivot du système de santé, faites en sorte qu’ils n’osent... même pas le penser !

Depuis que la droite, comme la gauche, affirment dans des discours de tribune qu’il faut donner toute sa place à la médecine générale, c’est la descente aux enfers pour la dite médecine. Elle est désertée par les futurs médecins, les médecins généralistes sont essorées par leurs conditions de travail, la disqualification est quotidienne, l’humiliation atteint des sommets inégalés, comme pour la campagne de vaccination contre la grippe H1N1, bref, on comprend facilement que ce métier, non seulement n’attire plus les jeunes, mais il pousse les plus âgés à la retraite prématurée, les fermetures de cabinets médicaux rejoignent la fermeture des services publics.

Il faut, au contraire, proclamer que les médecins généralistes vont tous faire du dépassement d’honoraires, qu’ils se foutent comme de l’an 40 des missions de service public, que c’est chacun pour sa gueule dans un système concurrentiel, que les médecins généralistes libéraux ne rêvent que de l’économie libérale, qu’ils sont à fond pour l’exercice solitaire de leur métier, que la solidarité c’est pas leur problème, qu’ils n’ont rien à faire du parcours de santé, des réseaux de santé, que les maisons de santé... c’est le retour aux soviets... Et là, peut être que la médecine générale sera plus respectée, sait-on jamais !!


samedi 8 octobre 2011, par Didier Ménard

Lire aussi

Les chroniques de Jeanine l’orthophoniste

12 décembre 2021
par Isabelle Canil
Isabelle Canil nous raconte la vie de Jeanine, une orthophoniste tour à tour amusée, fatiguée, émouvante, énervée et toujours pleine d’humour, une orthophoniste humaine, vivante et donc complexe, avec …

Médecin Généraliste lève toi !

13 décembre 2011
par Didier Ménard
Je ne connais que trop l’exercice de la médecine générale pour savoir que ses contraintes sont grandes. Est-ce pour autant qu’elles doivent servir d’excuse pour accepter l’inacceptable et dire : « je …

Grippe A : la semaine ordinaire de Marina, médecin généraliste.

19 septembre 2009
Lundi Ma collègue a vu une dame qui a la grippe, en tous cas ça y ressemble : elle tenait à peine debout avec sa fièvre, c’est son fils qui la lui a passée. Le problème c’est qu’elle a aussi une fille …

Services de santé au travail et conflits d’intérêts, par Marie Kayser, médecin généraliste, et Gérard Lucas, médecin du travail

2 mai 2009
par Marie Kayser, Gérard Lucas
L’insuffisance de prise en compte du facteur travail dans la santé est notoire. Les pratiques de médecine du travail, entravées par les gouvernances patronales, ne jouent plus leur rôle d’ « éviter …