S’il vous plaît, le médecin généraliste ne doit pas être le pivot du système de santé !

Le débat pour les futures présidentielles est engagé. J’ai entendu les protagonistes du PS débattre des questions de santé, c’est tout à leur honneur, mais de grâce, dites leur de ne plus affirmer... que le médecin généraliste doit être le pivot du système de santé, faites en sorte qu’ils n’osent... même pas le penser !

Depuis que la droite, comme la gauche, affirment dans des discours de tribune qu’il faut donner toute sa place à la médecine générale, c’est la descente aux enfers pour la dite médecine. Elle est désertée par les futurs médecins, les médecins généralistes sont essorées par leurs conditions de travail, la disqualification est quotidienne, l’humiliation atteint des sommets inégalés, comme pour la campagne de vaccination contre la grippe H1N1, bref, on comprend facilement que ce métier, non seulement n’attire plus les jeunes, mais il pousse les plus âgés à la retraite prématurée, les fermetures de cabinets médicaux rejoignent la fermeture des services publics.

Il faut, au contraire, proclamer que les médecins généralistes vont tous faire du dépassement d’honoraires, qu’ils se foutent comme de l’an 40 des missions de service public, que c’est chacun pour sa gueule dans un système concurrentiel, que les médecins généralistes libéraux ne rêvent que de l’économie libérale, qu’ils sont à fond pour l’exercice solitaire de leur métier, que la solidarité c’est pas leur problème, qu’ils n’ont rien à faire du parcours de santé, des réseaux de santé, que les maisons de santé... c’est le retour aux soviets... Et là, peut être que la médecine générale sera plus respectée, sait-on jamais !!


samedi 8 octobre 2011, par Didier Ménard

Lire aussi

Politique de vaccination : l’inversion des priorités ?

11 février 2021
par Frédéric Pierru, Frédérick Stambach, Julien Vernaudon
Frédérick Stambach Médecin généraliste rural à Ambazac Julien Vernaudon Praticien hospitalier gériatre aux Hospices Civils de Lyon Frédéric Pierru Politiste et sociologue, chercheur au CNRS La France …