Hommage à Roger Gentis

Éric Bogaert
Psychiatre de secteur psychiatrique retraité

Roger Gentis est mort le 1er août 2019.


[Annonce du 15 avril 2020]

En raison des restrictions sanitaires légales cet hommage ne pourra avoir lieu à cette date. Dès que les modalités d’un report ou d’une alternative seront décidées l‘information en sera publiée ici.


J’avais entendu son nom dans les années 1970, pendant mes études de médecine puis de psychiatrie, associé à des ouvrages « slogans » de sa plume comme La psychiatrie doit être faite/défaite par tous (1973), ou Les murs de l’asile (1977), qui ont fait passer cet honnête homme doux révolté pour un anti-psychiatre.

Il a travaillé une bonne dizaine d’années à partir de 1952 (année de ma naissance mais aussi de celle de la mise sur le marché des premiers neuroleptiques) à l’hôpital de St Alban avec François Tosquelles, où je l’ai vu, bien plus tard, dans ce film de Mario Ruspoli, « regard sur la folie » (1962). Il passait un long moment, doux, attentif, conversant simplement avec une vieille femme hospitalisée. Cette « consultation » banale ouvrait un champ de rencontre possible avec cette femme vieille, simple, internée, alitée et frustre ; une trace de femme, comme ils disent en Lozère, ainsi appelée à consister, debout, dans le monde.

Discret, économe d’une parole laissant la place à l’autre, l’esprit vif et fin, il a transmis d’une plume travaillée ses convictions humanistes et une pratique psychiatrique engagée dans la psychothérapie institutionnelle.
Il a écrit entre autres :
-  La psychiatrie doit être faite/défaite par tous, Maspero, 1973.
-  Les murs de l’asile, Maspéro, rééd. La Découverte, 1988.
-  Les schizophrènes, rééd. érès, 2002.
-  Le corps sans qualité, érès, 1995.
-  La psychiatrie à quoi ça sert et Freudaine, érès, 2010.
-  Et avec Patrick Faugeras, Rencontre avec Roger Gentis, un psychiatre dans le siècle, érès, 2005.


Une journée d’étude, en hommage à sa pensée et à son engagement, est proposée, organisée et animée le 15 mai prochain par le groupe de travail « Le collectif » et l’association ASEM de l’hôpital de Montfavet auxquels s’est associée l’association culturelle du centre hospitalier d’Alès (cf. la plaquette en pièce jointe).


vendredi 21 février 2020, par Eric Bogaert

Documents joints

Lire aussi

35e Congrès annuel de l’USP

23 juillet 2020
LA PSYCHIATRIE D’APRES 35e Congrès annuel de l’USP à Paris les 11, 12 et 13 septembre 2020 Nous sortons tout juste de la crise sanitaire de la Covid, sans savoir de quoi sera fait l’avenir sur le plan …

Hommage à Walter

18 septembre 2017
Les amis de nos amis sont nos amis… Walter Bassan, ancien résistant, l’ami de notre ami Gille Perret s’est éteint le 5 septembre dernier. Gilles réalisateur du film La Sociale qui a également réalisé «  …

Les périphériques vous parlent et Roger Lenglet, en partenariat avec Adéquations : Rencontre Alerte sanitaires et prévention : des communications innovantes, le 26 novembre à Paris

27 novembre 2015
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Rencontre du jeudi 26 novembre 2015 Alertes sanitaires et prévention : des communications innovantes Quels messages pour le grand public face aux toxiques ? 13h30 – 18h45 Palais du Luxembourg, …

Jean Carpentier est décédé. Un dernier hommage lui sera rendu mardi 15 juillet à 15 h 30 au crématorium du Père Lachaise. Lisez les témoignages d’amis de la revue Pratiques

16 juillet 2014
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Jean Carpentier, cet infatigable défricheur de la médecine générale, nous a quittés à l’aube du 9 juillet 2014. Il nous laisse orphelins d’une liberté de pensée, d’une quête de « justesse » qui l’ont …