Prescrire : Lettre ouverte à Marisol Touraine sur le dépistage du cancer du sein

Cette lettre co-signée par le Porte-parole du groupe PRINCEPS, une Membre fondatrice du Collectif Cancer Rose, le Président de l’UFC-Que Choisir, le Directeur éditorial de Prescrire Bruno Toussaint pose la question du dépistage du cancer du sein.
Voir au sujet des sur-diagnostics, sur-traitements le numéro 63 de Pratiques qui pose la question ainsi : « En faire trop ? »
Il semble que ce soit le problème de la médecine moderne, depuis quelques décennies. Toujours plus de diagnostics, de traitements pseudo-innovants, de dépistage entraînant des traitements iatrogènes, de prévention… Mais au bénéfice de qui ? et est-ce toujours bon pour la santé ? Rien n’est moins sûr. Des voix s’élèvent pour remettre en cause ce principe, avec des arguments scientifiques, logiques, humanistes, critiques. Trop de dépistage fait souffrir, trop de traitements comporte des dangers, trop de médicalisation de la vie empiète sur la liberté. Comment trouver le juste milieu, le suffisant, efficace et non délétère ?
Il convient de le chercher ensemble, soignants, scientifiques, penseurs et usagers. Sans oublier les domaines où l’on n’en fait pas assez, quand médecine et société créent des inégalités.

lundi 17 octobre 2016

Documents joints

Lire aussi

Aveugles et Sourds

28 février 2021
par Marc Gourmelon
Marc Gourmelon Médecin, membre du collectif Cancer Rose Où en sommes-nous aujourd’hui en France, avec le dépistage du cancer du sein par mammographie chez les femmes âgées de 50 à 74 ans sans risque …

Manque d’application

10 février 2021
par Eric Bogaert
Éric Bogaert Psychiatre Vendredi 5 février 2021 Il est 15 heures J’accompagne ma mère, âgée de 92 ans, pensionnaire d’une résidence pour seniors. Comme l’infirmière et la directrice de la résidence ne …

Il y a tri et tri

17 décembre 2020
par Serge Sadois
Maintenant, dans cette clinique-là, pour aller faire une coloscopie, il faut aussi faire un test Covid. Pas de chance, celui-ci est revenu positif et dans ce cas-là, les examens sont …

Circulez, il n’y a rien à voir

27 septembre 2020
par Marie Kayser
Marie Kayser, Médecin généraliste. Lubrizol : Il n’y aurait pas d’impact ? « Nous sommes à la tête de 265 000 résultats d’analyses qui prouvent l’absence d’impact de l’incendie sur l’environnement et la …