Mediator©, pourquoi tant de morts ?

Dès février 1977, la revue Pratiques, toute jeune revue indépendante sans moyens techniques importants, dénonçait le Mediator© (benfluorex) comme ayant une structure d’anorexigène et s’élevait contre la publicité qu’en faisaient les laboratoires Servier en l’absence de toute étude valide présentée.

Elle concluait de façon prémonitoire : « Pour le Mediator©, on n’est pas pressé… (de prescrire). On attendra encore quelque temps, voir quelques années. Mais dans quelques années quand on commencera à savoir un petit bout de vérité, ça en fera des millions de boîtes de Mediator© vendues ! Et avec tout cet argent les laboratoires Servier auront bien vécu…
Qui médit a tort… ? Peut-être pas. En tout cas question information en l’absence d’organisme indépendant, on est bien loin du compte !
 »

Pratiques a arrêté sa rubrique : « Du côté de l’industrie pharmaceutique » et Prescrire a pris le relais, mais Pratiques conformément à sa charte continue à mener « une analyse critique constructive et indépendante, sans publicité ni subvention » (À vérifier ici, et encore ). »

jeudi 3 octobre 2019

Lire aussi

Sida-Covid, les leçons du passé

15 mai 2021
par Frédy Cotard
Frédy Cotard Chef d’entreprise dans l’événementiel En 36 ans de vie avec le Sida, je n’ai jamais demandé à la société de prendre des mesures sanitaires pour faciliter mon quotidien. Au travers de ma …

Les Laboratoires Servier seront-ils enfin condamnés pour escroquerie ?

23 avril 2021
Comment ces laboratoires pouvaient-ils ne pas connaître le caractère anorexigène du Médiator®, alors que dès sa mise sur le marché en 1977, à la revue Pratiques, nous avions dénoncé la structure …

Les laboratoires Servier enfin condamnés mais pas assez

6 avril 2021
Dès 1977 la revue Pratiques avait dénoncé la structure amphétaminique du Médiator©, et appelé à ne pas prescrire ce médicament coupe-faim présenté par les laboratoires Servier comme un antidiabétique . …

Quelques leçons de la crise à lire sur le site du formindep

22 juillet 2020
Le Formindep [1], dans un article très argumenté : « Quelques leçons de la crise » revient sur la crise de la COVID, il montre que l’existence de « liens d’intérêt dans tous les domaines de la santé n’est …