Maternité de Die : Un nouvel anniversaire.

L’année 2010 s’est achevée avec la naissance de 147 bébés, soit une augmentation de 7,4 % sur 2009.

La répartition des mamans est intéressante à considérer. Plus de 60 % viennent de la zone d’attraction de la maternité de Die (Diois et Vercors) mais 27 % du Crestois et le reste d’autres régions du département de la Drôme ou d’autres départements. C’est dire combien elle est appréciée et, notamment, les personnels hospitaliers dans leur ensemble.

« Voilà donc enfin une maternité à taille humaine, où on est pris en charge avec humanité et les bébés chouchoutés », disent ou écrivent les familles qui en ont bénéficié.

Rappelons que sa fermeture a été évitée par deux fois. En 2009 et en 1987, le Préfet de la Drôme ayant écrit au président du Conseil d’Administration : « Je vous demande de faire fermer les quatre lits de maternité de l’établissement d’ici au 1er mai 1987 ».

Mais par deux fois, et par leurs nombreuses actions, les Dioises et les Diois en ont décidé autrement.

Toutefois, le renouvellement d’autorisation de fonctionner ou non interviendra le 1er août 2011. C’est dire si la décision qui sera prise par l’ARS (Agence Régionale de Santé) sera capitale. Ou la population pourra exprimer sa satisfaction ou elle montrera une nouvelle fois sa colère.

Alors que le gouvernement ferme des maternités de plus de 2 000 ou de 1 300 accouchements par an (comme il veut le faire à La Seyne-sur-Mer), ce n’est pas le nombre qui compte à Die, mais le service rendu, la sécurité, l’égalité devant les soins pour toutes et tous, sur tout le territoire.

Compte tenu de son positionnement et de l’attachement de la population, de la sécurité des personnes, du risque de « perte de chance » avec les temps de parcours, les pouvoirs publics devront y regarder à deux fois avant de prendre leur décision. C’est leur responsabilité qui sera engagée.

On peut en effet, citer des exemples où, si la maternité de Die n’avait pas existé, des bébés n’auraient pas connu le bonheur de vivre et des parents la joie devant la naissance de leur nouveau-né.
Bonne année au premier bébé de 2011 et longue vie à notre maternité !

dimanche 23 janvier 2011


communiqué de
Jean-Pierre RAMBAUD,
Président du Collectif de Défense de l’Hôpital de Die.
Le 10 janvier 2011

Lire aussi

Atelier de travail et de réflexion démocratique et populaire pour la refondation du service public hospitalier

22 septembre 2020
Première rencontre de lancement Le 10 octobre 2020, à l’AERI, 57 rue Étienne Marcel, Montreuil Ouvert à toutes et tous, sur inscription ici  Alors que le Ségur de la santé s’achevait sur une note …

Appel à soutenir les dentistes grecs de Néa Philadelfia

13 juillet 2020
Les militants de l’assemblée populaire et du centre de santé solidaire de Néa Philadelfia avec qui le « convoi solidaire » milite depuis 5 ans, nous ont demandé de relayer leur appel et pétition pour …

Bas les masques !

28 avril 2020
Un appel de soignant.e.s pour construire un mouvement populaire ! Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de …

Au secours de l’hôpital !

5 février 2020
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Nous pourrions toujours croire que notre formidable réseau hospitalier est inaltérable. Pourtant il n’en est rien. Depuis trente ans, gouvernement après gouvernement, des mesures d’économie lui sont …