Manifestons le 1er mai : accès aux soins, halte au sabotage !

Nous venons de vivre dix années de régression accélérée de l’accès aux soins, avec en parallèle la mise en place d’un système de contrôle dans le domaine du soin, s’étendant jusqu’à la relation de soins.

Nous sommes face à un « recul tout terrain », dont celui du concept de droit : le soin, au lieu d’être un droit devient, au mieux, quelque chose qui se gagne au mérite, au pire, un devoir d’observance.

Cette idéologie de l’observance est à mettre en rapport avec l’idéologie sécuritaire. Le contrôle est particulièrement violent en psychiatrie, où de nouvelles lois entravent le travail des soignants en restreignant la liberté des patients. Ceux-ci sont en permanence suspectés, ici de fraude, là de dangerosité.

Nous sommes tous concernés : citoyens, élus, partis et syndicats ainsi que les professionnels de la santé.

Il faut montrer notre détermination à exiger que cela change.

Nous vous invitons toutes et tous à venir manifester le 1er mai pour défendre l’accès aux soins.

-  Pour TOULOUSE : rendez-vous à 10h devant la salle des Guerilleros de l’Hôpital Joseph Ducuing, 15 rue Varsovie, 31300 Toulouse (à deux pas de la Place Saint Cyprien)
-  Pour NANTES : rendez-vous à 10h30 place du Commerce
-  Pour PARIS : rendez-vous à 15h place Denfert-Rochereau, au début de l’avenue Denfert-Rochereau trottoir de droite, direction Saint Michel
-  AUTRES VILLES, rendez-vous annoncés prochainement

jeudi 26 avril 2012

Lire aussi

Appel à soutenir les dentistes grecs de Néa Philadelfia

13 juillet 2020
Les militants de l’assemblée populaire et du centre de santé solidaire de Néa Philadelfia avec qui le « convoi solidaire » milite depuis 5 ans, nous ont demandé de relayer leur appel et pétition pour …

Le 7 avril 2020, journée mondiale de la santé,

6 avril 2020
Le 7 avril 2020, journée mondiale de la santé, Solidarité européenne pour une politique de santé publique universelle ! La responsabilité des pays européens et de l’Union européenne (UE) au travers des …

Comité ivryen pour la santé et l’hôpital public

25 avril 2019
• Grève dans les urgences, à bout de souffle, • Psychiatrie en lutte depuis des mois, • Personnels pressurés, épuisés, en sous-effectif chronique, en souffrance dans tous les hôpitaux et EHPAD, • …