Le conte, un récit en bonne santé ?

Muriel Bloch, conteuse... se raconte !

En avril dernier, Muriel, pionnière du renouveau du conte, nous faisait un présent tout droit venu du Nigéria : "L’oubli, la mort et le chasseur", lors de la soirée de présentation de notre N°44 : "Parler pour (se) soigner", à l’Ile lettrée.

Dans ce N° 44, justement, elle s’adresse à nos lecteurs :

Pratiques : On trouve aujourd’hui des contes
« écrits explicitement pour soigner », est-ce votre
démarche ?

Muriel Bloch : Non, surtout pas ! Il y a un adage
qui va bien au-delà du champ des contes selon
lequel : « Ce n’est jamais ce qui est visé qui est
atteint »…

Est-ce si certain que cela, en l’occurrence ? Laissons à Muriel la responsabilité de sa modestie mais, ne parle-telle pas elle-même des corps un peu plus loin : "Raconter, c’est chaque fois une rencontre physique entre le corps de celui qui raconte et le corps de celui qui écoute"
.

Sommes nous si loin du soin qu’elle veut bien le dire ? D’autant qu’elle reconnait que ses contes peuvent "réconforter, ...donner envie de savourer la parole, d’être sensibles au merveilleux possible de la vie de chacun."

Ce qui, en tout cas, ne se discute pas, c’est sa générosité : , vous pouvez dès à présent retrouver sur notre site le conte qu’elle nous offre désormais pour fêter chacune de nos parutions.


— -

Surtout, ne manquez pas de visiter son propre site et, mieux, la voir, l’écouter, la rencontrer à l’un de ses spectacles. A consommer sans modération...

Clin d’oeil

dimanche 24 mai 2009


Voir en ligne : http://www.murielbloch.com/

Lire aussi

Corps errants, cœurs malades. La double peine

22 septembre 2022
Onze récits de vie, en écho à onze cas cliniques documentés. Onze récits pour dire que la personne malade ne se réduit pas à une auscultation, à une documentation biologique et radiologique, à des …

Lu : Devenir mère, Monique Bydlowski.

4 juin 2022
par Alain Quesney
Je me suis demandé comment donner au plus grand nombre l’envie de lire ce livre génial sans être ni trop insistant, ni pesamment didactique. Dois-je avouer que je l’ai lu (et relu pour vous) en …

Lu : L’hôpital, une nouvelle industrie : le langage comme symptôme*

29 mai 2021
par Patrick Dubreil
Présenté par Patrick Dubreil L’auteur de ce tract de 45 pages est Professeur de médecine, chef de service de neurochirurgie du Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) de Tours. Il analyse très …

Quelques éléments de réflexion pour Pratiques

19 février 2021
La rédaction partage avec ses lecteurs fidèles ou occasionnels ces liens vers les nombreuses contributions d’auteurs qui nourrissent son travail et l’aident à penser. Nous ne relayons que les articles …