« Laissez les femmes avorter en paix » disait notre amie Annie Bureau

Annie Bureau, qui était gynécologue et militante pour l’avortement depuis le MLAC(1), nous a quitté(e)s le 17 octobre.

L’ANCIC(2), dont elle avait été présidente pendant dix ans lui consacre un numéro de sa publication trimestrielle : « l’écho de l’ANCIC »

Ses souhaits pour les femmes étaient :
1- Laisser les femmes avorter en paix.
2- Cesser de nous rebattre les oreilles avec la contraception dès qu’il est question d’avortement
3- Comprendre que le foetus dépend du projet parental et non de ceux des Etats ou des Eglises.
4- Contribuer, en tant que praticiens de l’avortement, à alléger le contrôle social exercé sur ce projet parental.
5- Comprendre qu’aucune femme n’aime avorter, qu’avorter c’est choisir le foetus qui doit vivre.
6- Savoir que l’avortement est l’un des éléments moteurs de l’affirmation de la vie.

Annie Bureau était une militante infatigable des droits des femmes à disposer de leur corps, et elle a mené ce combat toute sa vie. Ceux qui l’ont connue s’associent à l’hommage de l’ANCIC.

1) Mouvement de Libération de l’Avortement et de la Contraception

2) Association Nationale des Centres d’Interruption de grossesse et de Contraception http://www.ancic.asso.fr

jeudi 6 novembre 2014, par Pratiques. Les cahiers de la médecine utopique


Voir en ligne : http://www.avortementancic.net/IMG/...

Documents joints

Lire aussi

Guattari +30

25 juillet 2022
par Eric Bogaert
À l’occasion du 30e anniversaire de la mort de Félix Guattari, et de la réédition de son dernier ouvrage, Chaosmose, aux éditions lignes, l’association Chaosmosemedia propose quelques manifestations à …

Déconstruisons la souffrance au travail - Soirée débat

5 mai 2022
1ère partie : La souffrance éthique, de quoi s’agit-il ? Paul Anthelme ADELE, enseignant-chercheur Gérard Lucas, médecin du travail retraité 2e partie : Ce que l’organisation délétère du …

Lettres vives

25 avril 2022
Cie Le désert en ville 20h30 jeudi 12 & samedi 14 mai 2022 D’après Lettres mortes, correspondance censurée de la nef des fous , traduit et présenté par Patrick Faugeras aux éditions Encre et …

« Nous sommes des psychologues et nous ne serons jamais des vendeurs de soins psychiques »

30 mars 2022
​Alors que le dispositif monpsy entrera en vigueur le 5 avril, plus de 2000 psychologues dénoncent, dans une tribune au « Monde » le 29 mars 2022, la gabegie du gouvernement et expliquent pourquoi ils …