Je veux rester une infirmière à patients. Je ne veux pas être une infirmière à clients...

Je suis infirmière depuis 9 ans, et cela fait maintenant 1 an que je fais fonction de cadre de santé de nuit dans un hôpital public de province.

Récemment, j’ai demandé à la Direction des Soins de retourner en service exercer comme infirmière.

Impossible pour moi de rester zen face à un pouvoir médical qui nous juge encore comme ses subordonnés.

Impossible de prendre du recul face à certains médecins méprisants, parfois insultants, à qui personne n’ose dire quoi que ce soit de peur qu’ils aillent dans le privé. Certains cadres préfèrent même se positionner de leur côté : est-on en train de marcher sur la tête ? à quoi sert donc le cadre ?!....

A propos des cadres, ils sont sans cesse critiqués : peu sur le terrain, peu impliqués dans la défense des personnels dont ils ont la responsabilité, trop en réunions, trop préoccupés par la gestion...

Dans ce contexte, je pense ne plus être en phase avec mon projet cadre, et de « trahir » mes pairs, alors je préfère renoncer, et ce même si une partie du job est passionnante.

D’autre part, je suis très attachée à l’hôpital public, à la notion même de service public. Mais à l’heure actuelle, étant donnée la politique de santé menée, j’ai l’impression qu’en étant cadre, je serais solidaire de cette politique en étant obligée de l’appliquer.

Je veux rester une infirmière à patients.

Je ne veux pas être une infirmière à clients.

vendredi 6 mars 2009

Lire aussi

Croire c’est soigner ou soigner c’est croire.

15 novembre 2020
par Elisabeth Brouillat
Elisabeth Brouillat Infirmière de nuit C’est mon job, j’écoute et j’essaie d’entendre les maux de ceux qui sont en souffrance. Je ne juge pas, je ne cherche pas à résoudre, je laisse le fil de la …