Arrachons l’hôpital public des mains de l’infamie ! Le 14 novembre : tous en grève !

Nous vivons aujourd’hui la conséquence des politiques de santé des dernières décennies et aggravées par le gouvernement actuel. C’est au nom de la « maîtrise comptable des dépenses » que sont menées ces politiques insensées.
La psychiatrie est particulièrement délabrée. Sous-dotée depuis plus de 15 ans, elle est abandonnée par les pouvoirs publics. Les hôpitaux psychiatriques se vident de leurs psychiatres, les unités ferment. Face à cette situation, depuis des mois, dans toute la France, des collectifs soignants font grève pour dire leur impossibilité à continuer à travailler dans ces conditions.
C’est tout notre système de santé qui est à bout de souffle, et l’hôpital particulièrement. Les professionnels, médicaux et paramédicaux, sont usés, épuisés.

Et devant ce constat partagé, que fait ce gouvernement ? Il propose encore une baisse de l’enveloppe attribuée à l’hôpital public en proposant un ONDAM à 2,1 %, alors même que les charges de l’hôpital augmentent de 4 % annuellement ! Que veulent donc Madame Buzyn et ses amis ? C’est « un virage massif vers l’ambulatoire », la fin de la politique de secteur et le partage entre privé et public de l’offre de soins. Leur recette est classique : appauvrir le service public, qui forcément finit par dysfonctionner... puis appeler au sauvetage du service public par le privé.

C’est un véritable transfert de l’hospitalisation publique vers le secteur privé et son management en entreprise concurrentielle qu’organise le gouvernement. Leur objectif est clair : soins au moindre coût, tout pour les bénéfices des actionnaires.

Nous devons briser cette logique infernale !

La psychiatrie n’est pas à vendre ! Les hôpitaux ne sont pas des marchandises ! Ce sont des biens communs.
L’USP exige des moyens pour soigner les patients accueillis en psychiatrie. Nous voulons simplement pouvoir proposer un accueil digne de ce nom, par des équipes pluriprofessionnelles, en ambulatoire et à l’hôpital.

L’USP appelle tous ses adhérents et sympathisants à se mettre en grève et à manifester le 14 novembre aux côtés de l’ensemble des personnels de l’hôpital public. Il y a urgence à défendre l’intérêt commun !

Dr Pascal Boissel
Dr Delphine Glachant


Union Syndicale de la Psychiatrie
52 rue Gallieni, 92240 Malakoff
Tél/Fax : 01 46 57 85 85
uspsy@free.fr - www.uspsy.fr


mercredi 6 novembre 2019

Lire aussi

Recommandations du Contrôleur général des lieux de privation de liberté

8 décembre 2019
Communiqué de l’USP du 6 décembre 2019 « Recommandations en urgence relative au centre hospitalier Le Rouvray à Sotteville-les-Rouen du Contrôleur général des lieux de privation de liberté » L’USP …

Comité ivryen pour la santé et l’hôpital public

25 avril 2019
• Grève dans les urgences, à bout de souffle, • Psychiatrie en lutte depuis des mois, • Personnels pressurés, épuisés, en sous-effectif chronique, en souffrance dans tous les hôpitaux et EHPAD, • …

13e journée de pathologies professionnelles de la Seine-Saint-Denis, le 27 novembre 2014

1er novembre 2014
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Vous trouverez, ci-joint, le programme de la 13e journée de pathologies professionnelles de la Seine-Saint-Denis qui se tiendra le 27 novembre prochain sur le thème des affections psychiques …

Colloque sur le thème “Accès aux soins, lutte contre les inégalités dans le cadre d’une nouvelle politique de santé…” mercredi 14 novembre 2012 à l’Université de Nanterre - avec la participation de Martine Lalande de la rédaction de Pratiques

15 novembre 2012
Le Laboratoire Espace Santé et Territoires (Lest) de l’Université de Nanterre et la Mgen ont conçu un Colloque régional « Accès aux soins, lutte contre les inégalités dans le cadre d’une nouvelle …