Une victoire contre Monsanto

Le 11 avril 2019, à Lyon, pour la 3e fois, la justice a reconnu la responsabilité pleine et entière de Monsanto dans l’intoxication de Paul François (par le désherbant le Lasso) et ses conséquences sanitaires graves.
L’association Henri Pézerat, dans un communiqué sur son site, se réjouit de cet arrêt de la Cour de cassation.
L’association y signale aussi deux émissions qui restituent une perspective politique et internationale de cette décision.

À voir sur Pratiques :
L’entretien avec Paul François .
L’article sur le film Les sentinelles de Pierre Pezerat.


dimanche 21 avril 2019

Lire aussi

Refusons de ficher et d’être fiché.e.s

11 mai 2020
La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus est grave et elle va peut-être durer : deux bonnes raisons pour refuser le fichage des personnes porteuses de coronavirus et de leurs proches [Voir …

Au secours de l’hôpital !

5 février 2020
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Nous pourrions toujours croire que notre formidable réseau hospitalier est inaltérable. Pourtant il n’en est rien. Depuis trente ans, gouvernement après gouvernement, des mesures d’économie lui sont …