Un journaliste qui filme un contrôle violemment agressé par des agents de la RATP

Raphaël Godechot, journaliste indépendant, jeté à terre, a subi le 17 novembre dernier des violences policières pour avoir voulu porter secours à un migrant sans papiers lors d’un contrôle dans le métro, en photographiant, de plein droit, les conditions du contrôle dans un espace public. Un médecin a constaté ses blessures et deux jours après, elles ont été confirmées par un médecin légiste des urgences médico-judiciaires de l’Hôtel-Dieu qui lui a attribué 3 jours d’ITT (Incapacité Totale de Travail). La santé des citoyens peut ainsi être mise en péril par un simple geste de civisme, comme le montre l’augmentation de la fréquence de ce type d’abus.

Pour lire l’article de Raphaël Godechot.

mercredi 29 novembre 2017, par Christiane Vollaire

Lire aussi

La santé dans tous ses états : penser et agir pour les droits !

5 avril 2018
23e université d’automne de la ligue des droits de l’Homme : « La santé dans tous ses états : penser et agir pour les droits ! » La « santé » est en tête de liste des préoccupations dans les différentes …