Le Monde Diplomatique Juillet 2012

Dans le numéro de juillet 2012, en kiosques

La crise grecque vue de Berlin ; au Mexique, le fiasco de la « guerre contre la drogue » ; dossier : tourisme, l’industrie de l’évasion ; Gramsci, une pensée monde ; en Norvège, tuerie hors normes, idées ordinaires ; de l’autoroute publique aux péages privés ; paradis fiscaux, le modèle belge ; quand Churchill bombardait Athènes ; à Gorgan, un Iran quotidien ; scrutin libyen sur fond de chaos ; Frantz Fanon et la violence ; fragile rétablissement au Timor-Leste ; vingt années qui ont changé « Le Monde » ; le passé keynésien de l’OCDE ; de la propriété des oeuvres antiques ; « preppers », les casaniers de l’apocalypse.

• Fédéralisme à marche forcée
Editorial, Serge Halimi
Les grandes catastrophes encouragent les croyants les plus fervents à redoubler aussitôt de piété. Ainsi en est-il des fédéralistes européens. ¶

• L’effroi du retraité allemand face à l’épouvantail grec
Olivier Cyran
La courte victoire du parti conservateur Nouvelle Démocratie aux élections législatives grecques du 17 juin dernier a été saluée par une coalition insolite. Intransigeants entre tous, les dirigeants allemands s’appuient sur le sentiment que les Grecs abusent de la solidarité européenne. Et qu’ils méritent ce qu’ils endurent. ¶

• Mexico recule devant les cartels
Jean-François Boyer
La campagne présidentielle mexicaine a été marquée par un mouvement étudiant inédit, et a surtout confirmé la préoccupation principale de la population : survivre à la violence quotidienne déchaînée par le trafic de drogue. ¶

DOSSIER Tourisme, l’industrie de l’évasion
Jusqu’au début du XXe siècle, seules certaines franges de la haute société pouvaient partir à la découverte du monde. Si le séjour à l’étranger n’a pas perdu sa vocation distinctive, le tourisme a cessé d’être l’apanage des plus riches. Il alimente une nouvelle industrie qui conduit à des déplacements massifs de population, comme en Chine. Mais la conquête du temps libre a-t-elle pour autant tenu ses promesses d’émancipation ? ¶

o Oisiveté bien encadrée
Philippe Bourdeau et Rodolphe Christin
Tourisme, le voyage et les loisirs font l’objet de représentations largement positives. Pourtant, dès le début de la massification des usages récréatifs du temps libre, dans les années 1960, le sociologue Joffre Dumazedier s’inquiétait du détournement de leur potentiel d’émancipation ; il les voyait devenir un « nouvel opium du peuple ».

o A qui profitent les vacances ?
Gilles Caire
Aider le Sud en se prélassant au soleil... Alléchante, la démarche promue par l’Organisation mondiale du tourisme sera-t-elle vraiment couronnée de succès ? ¶

o Quand les Chinois découvrent les joies de la villégiature
Pál Nyíri
Longtemps assignés à résidence, les travailleurs profitent de leurs vacances pour visiter leur propre pays et voler vers d’autres cieux. ¶

o Dans la jungle de Bornéo, des visiteurs en quête d’authenticité
Clotilde Luquiau
Le voyage vise parfois à retrouver un mode de vie jugé plus « vrai », car plus rudimentaire, auprès de populations qui, elles, aspirent bien souvent à la modernité. ¶

o Du « grand tour » à Sciences Po, le voyage des élites
Bertrand Réau
Parcourir le monde pour conserver sa place... Ou comment, depuis le XVIIe siècle, la domination locale se régénère à l’étranger. ¶

jeudi 28 juin 2012


Voir en ligne : Le sommaire du N° en ligne

Lire aussi

Quelques éléments de réflexion pour Pratiques

19 février 2021
La rédaction partage avec ses lecteurs fidèles ou occasionnels ces liens vers les nombreuses contributions d’auteurs qui nourrissent son travail et l’aident à penser. Nous ne relayons que les articles …