La continuité des soins en ville en danger

Les réseaux de santé, qui prennent en charge les patients pour l’accès aux soins et la qualité de la prise en c harge, en lien entre les professionnels de ville et de l’hôpital, sont mencés par la baisse de leurs subventions.

Les réseaux de santé franciliens défendent le droit et l’égalité pour tous à l’accès aux soins en ville.

Les réseaux de santé menacés : la prise en charge en ville des patients, le soutien des proches et des professionnels en danger !

Les réseaux de santé franciliens se mobilisent face à une réduction moyenne de 13% de leur budget jusqu’à présent financé par l’Assurance Maladie et à des retards dans leurs versements.

Cette baisse a des conséquences sur la capacité de leurs équipes composées de médecins, d’infirmiers, de psychologues, de diététiciens, d’assistants sociaux et d’administratifs …, à poursuivre leurs actions et à mettre à disposition de tous les franciliens un service de qualité en ville.

Patients, proches, professionnels, nous sommes tous concernés !

Ce qui est en jeu :
-  L’assurance d’une prise en charge globale : médicale, psychologique et sociale.
-  L’orientation du patient en fonction de l’offre de soins disponible sur la ville.
-  La mise à disposition de professionnels experts.
-  La garantie d’un maintien à domicile de qualité veillant à la sécurité des patients complexes, tout en soutenant leur entourage et les soignants.
-  La coordination de l’ensemble des ressources, aides humaines et matérielles, nécessaires au maintien à domicile en garantissant le lien avec tous les acteurs de la ville et de l’hôpital.
-  La continuité dans la prise en charge du patient, en respectant la gradation des soins au service de son parcours de santé.
-  L’accompagnement et le conseil pour l’ensemble des professionnels de proximité : médecins traitants, infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes, diététiciens, ergothérapeutes, pharmaciens, aides soignantes, aides à domicile… tout en respectant les spécificités de chacun et sans se substituer à eux.
-  L’accès à la prévention et l’éducation thérapeutique.
-  La formation des professionnels de santé, médico-sociaux et sociaux et l’information du grand public.
-  La gratuité des services rendus aux patients, à leurs proches et aux professionnels.

Réagissons contre la destruction de ce qui prouve chaque jour son utilité, soutenez-nous en signant ce manifeste pour la défense des réseaux de santé.

lundi 4 avril 2011, par Martine Lalande


http://www.petitionenligne.fr/petition/la-continuite-des-soins-en-ville-en-danger/1083

Lire aussi

Refusons de ficher et d’être fiché.e.s

11 mai 2020
La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus est grave et elle va peut-être durer : deux bonnes raisons pour refuser le fichage des personnes porteuses de coronavirus et de leurs proches [Voir …

Pour l’accès aux soins, oui à la collaboration entre la ville et l’hôpital

9 juillet 2010
contre la disparition de leurs actions concernant les patients vivant avec le VIH, usagers de drogue et/ou en situation de précarité

L’ACCÈS AUX SOINS EN DANGER : pour ceux qui ont raté la projection du film de Jacques Cotta et Pascal Martin, sur France 2, une occasion unique de vous rattraper, le 18 Mars 2009, 20 heures, Centre culturel de la Clef 21, rue de la Clef - PARIS 5e, projection organisée par POLITIS et VOIR&AGIR

19 mars 2009
Nous reproduisons ci-desous le communiqué de l’association VOIR&AGIR. Cette association se donne pour but de fournir des documents, sous forme de films, aux organisateurs de manifestations et …