La continuité des soins en ville en danger

Les réseaux de santé, qui prennent en charge les patients pour l’accès aux soins et la qualité de la prise en c harge, en lien entre les professionnels de ville et de l’hôpital, sont mencés par la baisse de leurs subventions.

Les réseaux de santé franciliens défendent le droit et l’égalité pour tous à l’accès aux soins en ville.

Les réseaux de santé menacés : la prise en charge en ville des patients, le soutien des proches et des professionnels en danger !

Les réseaux de santé franciliens se mobilisent face à une réduction moyenne de 13% de leur budget jusqu’à présent financé par l’Assurance Maladie et à des retards dans leurs versements.

Cette baisse a des conséquences sur la capacité de leurs équipes composées de médecins, d’infirmiers, de psychologues, de diététiciens, d’assistants sociaux et d’administratifs …, à poursuivre leurs actions et à mettre à disposition de tous les franciliens un service de qualité en ville.

Patients, proches, professionnels, nous sommes tous concernés !

Ce qui est en jeu :
-  L’assurance d’une prise en charge globale : médicale, psychologique et sociale.
-  L’orientation du patient en fonction de l’offre de soins disponible sur la ville.
-  La mise à disposition de professionnels experts.
-  La garantie d’un maintien à domicile de qualité veillant à la sécurité des patients complexes, tout en soutenant leur entourage et les soignants.
-  La coordination de l’ensemble des ressources, aides humaines et matérielles, nécessaires au maintien à domicile en garantissant le lien avec tous les acteurs de la ville et de l’hôpital.
-  La continuité dans la prise en charge du patient, en respectant la gradation des soins au service de son parcours de santé.
-  L’accompagnement et le conseil pour l’ensemble des professionnels de proximité : médecins traitants, infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes, diététiciens, ergothérapeutes, pharmaciens, aides soignantes, aides à domicile… tout en respectant les spécificités de chacun et sans se substituer à eux.
-  L’accès à la prévention et l’éducation thérapeutique.
-  La formation des professionnels de santé, médico-sociaux et sociaux et l’information du grand public.
-  La gratuité des services rendus aux patients, à leurs proches et aux professionnels.

Réagissons contre la destruction de ce qui prouve chaque jour son utilité, soutenez-nous en signant ce manifeste pour la défense des réseaux de santé.

lundi 4 avril 2011, par Martine Lalande


http://www.petitionenligne.fr/petition/la-continuite-des-soins-en-ville-en-danger/1083

Lire aussi

Congrès du Syndicat de la Médecine Générale

7 novembre 2018
Les 4, 5 et 6 janvier 2019 à Malakoff Thème : La rémunération des soignant.e.s Le Syndicat de la Médecine Générale s’est toujours opposé au paiement à l’acte des soignants, générateur d’une médecine à la …