La continuité des soins en ville en danger

Les réseaux de santé, qui prennent en charge les patients pour l’accès aux soins et la qualité de la prise en c harge, en lien entre les professionnels de ville et de l’hôpital, sont mencés par la baisse de leurs subventions.

Les réseaux de santé franciliens défendent le droit et l’égalité pour tous à l’accès aux soins en ville.

Les réseaux de santé menacés : la prise en charge en ville des patients, le soutien des proches et des professionnels en danger !

Les réseaux de santé franciliens se mobilisent face à une réduction moyenne de 13% de leur budget jusqu’à présent financé par l’Assurance Maladie et à des retards dans leurs versements.

Cette baisse a des conséquences sur la capacité de leurs équipes composées de médecins, d’infirmiers, de psychologues, de diététiciens, d’assistants sociaux et d’administratifs …, à poursuivre leurs actions et à mettre à disposition de tous les franciliens un service de qualité en ville.

Patients, proches, professionnels, nous sommes tous concernés !

Ce qui est en jeu :
-  L’assurance d’une prise en charge globale : médicale, psychologique et sociale.
-  L’orientation du patient en fonction de l’offre de soins disponible sur la ville.
-  La mise à disposition de professionnels experts.
-  La garantie d’un maintien à domicile de qualité veillant à la sécurité des patients complexes, tout en soutenant leur entourage et les soignants.
-  La coordination de l’ensemble des ressources, aides humaines et matérielles, nécessaires au maintien à domicile en garantissant le lien avec tous les acteurs de la ville et de l’hôpital.
-  La continuité dans la prise en charge du patient, en respectant la gradation des soins au service de son parcours de santé.
-  L’accompagnement et le conseil pour l’ensemble des professionnels de proximité : médecins traitants, infirmiers, psychologues, kinésithérapeutes, diététiciens, ergothérapeutes, pharmaciens, aides soignantes, aides à domicile… tout en respectant les spécificités de chacun et sans se substituer à eux.
-  L’accès à la prévention et l’éducation thérapeutique.
-  La formation des professionnels de santé, médico-sociaux et sociaux et l’information du grand public.
-  La gratuité des services rendus aux patients, à leurs proches et aux professionnels.

Réagissons contre la destruction de ce qui prouve chaque jour son utilité, soutenez-nous en signant ce manifeste pour la défense des réseaux de santé.

lundi 4 avril 2011, par Martine Lalande


http://www.petitionenligne.fr/petition/la-continuite-des-soins-en-ville-en-danger/1083

Lire aussi

« Nous sommes des psychologues et nous ne serons jamais des vendeurs de soins psychiques »

30 mars 2022
​Alors que le dispositif monpsy entrera en vigueur le 5 avril, plus de 2000 psychologues dénoncent, dans une tribune au « Monde » le 29 mars 2022, la gabegie du gouvernement et expliquent pourquoi ils …

Réseau national des centres de santé communautaire

14 février 2022
le 09 février 2022 Nous sommes celles et ceux qui préfigurons depuis des années un modèle de santé communautaire de premiers recours Depuis presque deux décennies, nos équipes écrivent une nouvelle …

24es journées de l’ANCIC

10 février 2022
Créée lors de l’adoption définitive de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse, l’ANCIC rassemble les professionnel·le·s des centres de planification et d’IVG ainsi que les femmes et les hommes …

Communiqué du SMG du 26 juillet 2021

3 août 2021
Epidémie de Covid, vaccination, isolement : OUI à la CONCERTATION, NON à l’OBLIGATION ! Non à la nouvelle loi de gestion de la crise sanitaire ! Le SMG rejoint les voix de l’Union Syndicale de la …