Edito : les vœux de Pratiques

A l’aube de 2008, PRATIQUES appelle à combattre sur tous les fronts de la santé, résister à la dégradation accélérée de l’accès aux soins et de leur qualité. Le champ est vaste, la tâche ardue, l’investissement personnel conséquent.

Rejoignez-nous, vous qui êtes à juste titre concernés par la problématique de la santé, afin que les forces s’additionnent et les compétences se diversifient.

Combattons sans relâche pour l’avènement du système de soins dont nous avons besoin : un système au service de tous, qui rassemble au lieu d’exclure, un système qui mette la société face à ses propres responsabilités quant à l’émergence des pathologies qui déferlent dans nos cabinets, désormais dévolus à la réparation des dégâts engendrés par les lois bricolées par des privilégiés.

Comme nous l’écrivions au début de l’année 2007, Pratiques demeure ce lieu de rencontre où viennent parler et se rencontrer soignants, soignés et autres acteurs de la société, un lieu infiniment précieux de réflexion, de liberté, de subversion.

Ce lieu était en grand danger au début de 2007. Mais, grâce à vous, cette année a paradoxalement été celle d’un rebond spectaculaire. Vous avez répondu nombreux et généreusement à notre appel à souscription, puis vous avez étendu notre cercle en abonnant autour de vous famille, amis, étudiants. Nombre d’entre vous, de plus, avez animé, sous l’égide de la revue, des rencontres et des émissions de radio. De notre côté, nous avons répondu à cet élan en restructurant la maquette, nous organisant du mieux possible, rationalisant les méthodes de travail de notre toute petite équipe de rédaction et diffusion, sélectionnant au plus près les fournisseurs les plus performants.

En dépit de ces soucis matériels les numéros parus en 2007 : « La place des sciences humaines dans le soin », « Des normes pour quoi faire » et « Comment payer ceux qui nous soignent » ont été des succès, puisque deux de ces numéros sont déjà épuisés ! Nous serons plus ambitieux pour les tirages des deux numéros à venir : « Les soignants sont-ils devenus des travailleurs sociaux » et « Redonner le goût du collectif ».

Pour 2008, sans relâcher nos efforts d’économie et de rationalisation, il nous reste à peser sur la variable symétrique, celle du nombre d’abonnés. Pour en accroître le nombre, à côté du parrainage qui joue un rôle fondamental, nous formons le projet d’étendre la notoriété de Pratiques : combien de fois ne nous -t-il été rapporté, en effet, que des personnes à qui était présentée la revue pour la première fois s’étonnaient de ce qu’elle soit si peu connue en regard de sa qualité ?

C’est dans cette perspective que nous avons engagé la rénovation de ce site. Plus lisible, mieux documenté, plus actuel, il deviendra entre vos mains un instrument supplémentaire pour rendre plus visible notre entreprise commune. Désormais, le lecteur pourra y consulter un échantillonnage d’articles tiré d’une trentaine de numéros, l’actualité sera commentée par les rédacteurs de la partie magazine de la revue et un agenda des manifestations et pétitions sera tenu à jour.

Des « billets d’humeur », viendront ponctuer de leurs indignations les événements du jour ; nous reproduirons les écrits des collaborateurs de la revue, en rapport avec son objet, qu’il s’agisse de leurs blogs ou des articles qu’ils auront fait paraître par ailleurs. Enfin, face à la demande grandissante, nous mettrons en vente en ligne les numéros épuisés.

Voilà ce que nous avions à vous dire en ce début d’année. Chaque jour apporte son lot de nouveaux défis à relever pour Pratiques : en 2008, menons à bien, tous ensemble, cette entreprise commune de faire advenir un monde plus solidaire.


samedi 12 janvier 2008

Lire aussi

C’est ça l’humour carabin…

17 janvier 2018
On était cinq ou six à s’être dit ça vaut le coup d’être tenté ! L’humour carabin, les traditions initiatiques, les rites de passage pour les futur·e·s médecins hospitalier·ère·s, rien ne pouvait …

Pratiques l’avait dit en 1977

27 février 2011
par Martine Lalande
Cet article est la reproduction de l’Edito du N° 52 : « Féminin invisible : la question du soin » de Pratiques, numéro dont vous pouvez prendre connaissance du sommaire sur notre …

Le principe de précaution, authentique souci sanitaire ou fausse route ? Pratiques appelle au débat

15 mai 2009
par Lucien Farhi
L’appel des médecins relatif aux ondes électromagnétiques n’est pas sans avoir suscité des réactions contradictoires, non seulement parmi les lecteurs de Pratiques, mais également au sein de la …

Les vœux 2009 de Pratiques : oui à l’accès aux soins pour tous, oui à un vrai système de santé publique, non à la privatisation des hôpitaux !

4 janvier 2009
Les vœux : passage obligé, épreuve renouvelée et toujours aussi dangereuse. Que de banalités, égrenées sous ce rite. Nous n’aurons,pas, à Pratiques, la prétention d’y échapper. Tâchons au moins d’y …