Communiqué de presse conjoint de Médecins du Monde, Le Planning Familial et le Comité pour la santé des Exilés (COMEDE) suite au refus de soins de l’Hôpital de la Conception : À Marseille, l’hôpital entrave l’accès à l’IVG pour les femmes précaires

Le droit à l’IVG pour toutEs est-il remis en cause à l’hôpital de la Conception (Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille) ?

C’est la question qu’on peut se poser alors qu’une jeune femme algérienne, conjointe de français, s’est présentée pour avoir recours à un avortement en janvier dernier.

La jeune femme est dépourvue de moyens financiers et les démarches pour demander son affiliation à l’Assurance maladie n’avaient pas encore abouti.

Malgré les demandes faites par les soignants de l’hôpital, et au mépris des obligations de l’hôpital de délivrer des soins aux personnes démunies dans le cadre de ses missions de Permanences d’accès aux soins de santé, la direction de l’hôpital a exigé que la jeune femme dépose une caution de 586 euros. Comme la jeune femme ne pouvait pas réunir la somme, la direction s’est opposée à la réalisation de l’opération.

Alors que sa grossesse arrivait au terme des délais légaux pour pratiquer l’IVG, c’est finalement une association marseillaise qui a dû payer d’avance l’intervention.

En agissant ainsi, la direction de l’hôpital de la Conception a commis un refus de soins grave.
De fait, le paiement préalable conditionnant l’accès à l’IVG alors que des délais sont imposés pour la réalisation de cet acte peut avoir des conséquences dramatiques pour des femmes en situation de précarité.

Saisie de la situation par le Comede le 7 février, la direction de l’hôpital de la Conception n’a donné aucune réponse.

La direction de l’AP-HM doit apporter publiquement des explications sur cette situation, réaffirmer les principes d’accès inconditionnel à l’IVG pour toutes les femmes, et prendre des mesures d’urgence dans ses services pour éviter une nouvelle situation dramatique.

Marseille, le 09 avril 2014

mercredi 9 avril 2014


Contacts presse :
-  Claire Ricciardi (Mouvement français pour le planning familial) 06 86 93 13 75
-  Elise Vallois (Comede) 07 82 47 37 30

Documents joints

Lire aussi

Présentation de L’odeur de Mayotte : une clinique des frontières

20 novembre 2022
Patricia Janody exerce la psychanalyse, et la psychiatrie en CMPP et en BAPU. Psychiatre fraîchement débarquée à Mayotte pour un remplacement, Patricia Janody découvre l’odeur caractéristique de …

24es journées de l’ANCIC

10 février 2022
Créée lors de l’adoption définitive de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse, l’ANCIC rassemble les professionnel·le·s des centres de planification et d’IVG ainsi que les femmes et les hommes …

A signer en ligne : Aidons nos médecins de quartier

19 mai 2016
Vous appréciez que votre médecin puisse vous recevoir en consultation en dehors des horaires de votre travail. Aidez cette femme ou cet homme à lui permettre de continuer d’adapter ses heures de …

Invitation conférence de presse : mardi 24 juin 2014 à 11h - 153 organisations lancent la campagne nationale : Rendez-nous la carte de résident !

24 juin 2014
par Pratiques. Les cahiers de la médecine utopique
La Cimade, 64 rue Clisson – 75013 Paris La réforme du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Ceseda), bientôt soumise au vote du Parlement, prétend « sécuriser le parcours …