Communiqué de presse conjoint de Médecins du Monde, Le Planning Familial et le Comité pour la santé des Exilés (COMEDE) suite au refus de soins de l’Hôpital de la Conception : À Marseille, l’hôpital entrave l’accès à l’IVG pour les femmes précaires

Le droit à l’IVG pour toutEs est-il remis en cause à l’hôpital de la Conception (Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille) ?

C’est la question qu’on peut se poser alors qu’une jeune femme algérienne, conjointe de français, s’est présentée pour avoir recours à un avortement en janvier dernier.

La jeune femme est dépourvue de moyens financiers et les démarches pour demander son affiliation à l’Assurance maladie n’avaient pas encore abouti.

Malgré les demandes faites par les soignants de l’hôpital, et au mépris des obligations de l’hôpital de délivrer des soins aux personnes démunies dans le cadre de ses missions de Permanences d’accès aux soins de santé, la direction de l’hôpital a exigé que la jeune femme dépose une caution de 586 euros. Comme la jeune femme ne pouvait pas réunir la somme, la direction s’est opposée à la réalisation de l’opération.

Alors que sa grossesse arrivait au terme des délais légaux pour pratiquer l’IVG, c’est finalement une association marseillaise qui a dû payer d’avance l’intervention.

En agissant ainsi, la direction de l’hôpital de la Conception a commis un refus de soins grave.
De fait, le paiement préalable conditionnant l’accès à l’IVG alors que des délais sont imposés pour la réalisation de cet acte peut avoir des conséquences dramatiques pour des femmes en situation de précarité.

Saisie de la situation par le Comede le 7 février, la direction de l’hôpital de la Conception n’a donné aucune réponse.

La direction de l’AP-HM doit apporter publiquement des explications sur cette situation, réaffirmer les principes d’accès inconditionnel à l’IVG pour toutes les femmes, et prendre des mesures d’urgence dans ses services pour éviter une nouvelle situation dramatique.

Marseille, le 09 avril 2014

mercredi 9 avril 2014


Contacts presse :
-  Claire Ricciardi (Mouvement français pour le planning familial) 06 86 93 13 75
-  Elise Vallois (Comede) 07 82 47 37 30

Documents joints

Lire aussi

Déconstruisons la souffrance au travail - Soirée débat

5 mai 2022
1ère partie : La souffrance éthique, de quoi s’agit-il ? Paul Anthelme ADELE, enseignant-chercheur Gérard Lucas, médecin du travail retraité 2e partie : Ce que l’organisation délétère du …

Lettres vives

25 avril 2022
Cie Le désert en ville 20h30 jeudi 12 & samedi 14 mai 2022 D’après Lettres mortes, correspondance censurée de la nef des fous , traduit et présenté par Patrick Faugeras aux éditions Encre et …

« Nous sommes des psychologues et nous ne serons jamais des vendeurs de soins psychiques »

30 mars 2022
​Alors que le dispositif monpsy entrera en vigueur le 5 avril, plus de 2000 psychologues dénoncent, dans une tribune au « Monde » le 29 mars 2022, la gabegie du gouvernement et expliquent pourquoi ils …

Appel pour la Journée internationale de la santé du 7 avril 2022

30 mars 2022
Réseau européen contre la privatisation et la commercialisation de la santé et de la protection sociale : programme des actions à venir jusqu’au 7 Avril, journée mondiale de la santéL’USP s’inquiète de …