Bonne année 2009

Une nouvelle année commence pour cette rubrique du billet d’humeur. Ce sont souvent mes révoltes du quotidien qui nourrissent ces billets. Ils expriment mon sentiment qui se forge, face à toutes les discriminations dont sont victimes les personnes qui consultent au cabinet médical de ma cité, face aux stupidités technico-administratives, face aux leçons de morale ou de rappels à la loi par ceux là mêmes qui s’en moquent quand cela les gêne.

Je profite de cette rubrique pour écrire mes émotions, pour témoigner pour mes patients, comme si cela pouvait contribuer à diminuer un peu les injustices de savoir que leurs situations peuvent être connues. Cela doit m’aider à faire face, une sorte de thérapie de l’instant, car chacun sait qu’il n’est pas bon de brider ses émotions.

J’ai donc la chance de pouvoir écrire sur le site de Pratiques. Il me faut donc remercier Pratiques. Cette revue existe par la volonté de ses rédacteurs, de ses diffuseurs. Comme toujours quand une parole s’oppose à la pensée dominante, elle a du mal à se faire entendre. Il nous faut beaucoup de pugnacité pour faire paraître un numéro de la revue chaque trimestre, non pas que nous soyons en manque de contenu, c’est plutôt le contraire, mais faire vivre une revue est une entreprise complexe.

Le site nous permet d’être plus réactifs, plus en phase avec l’actualité. Il est donc aussi un moyen de communiquer avec les lecteurs, de prendre connaissance de leurs réactions, de nous poser d’autres questions, donc de faire vivre le débat, la réflexion, ce qui est indispensable quand on veut construire une alternative à un système de santé que nous jugeons trop inégalitaire, dans une société où l’individualisme fabrique toujours plus de pathologies.

Nous avons besoin de Pratiques, pour faire vivre l’utopie, pour construire ces lieux de résistances qui donnent du sens à notre vie, qu’elle soit professionnelle ou privée. Chaque lecteur de Pratiques doit se sentir investi de cette volonté de porter le débat, de faire vivre une autre pensée, une autre manière de concevoir le soin et la santé. Nous avons besoin de vos témoignages, de vos critiques, de vos interrogations, de votre soutien, alors, en ce début d’année, abonnez vous !

Didier Ménard
Médecin généraliste

mardi 6 janvier 2009

Lire aussi

Avortement

12 octobre 2018
par Sylvie Cognard
Sylvie Cognard « Tueuse à gages » retraitée. Le 11 septembre dernier le président du Syndicat des gynécologues et obstétriciens de France (Syngof), un certain Bertrand de Rochambeau, s’est permis de …

La bonne morale qui tue

28 novembre 2016
par Didier Ménard
Pendant les années 1990, nous avons, avec les professionnels du réseau VIH 93 ouest, accompagné de nombreux patientes et patients vers la mort. Contaminés par le VIH et l’hépatite C, jeunes ou …

J’attribue le prix Nobel du cynisme … l’heureux élu est : Le projet de budget 2015 de la France

12 octobre 2014
par Didier Ménard
Comme j’ai souvent l’occasion de l’écrire, la mauvaise humeur qui s’exprime dans ce billet l’emporte largement sur la bonne humeur que je suis pourtant en droit d’espérer. J’ai beau scruter l’actualité …

Les « bons » vœux du Président

2 janvier 2014
par Didier Ménard
Les souhaits de Bonne Année, au delà de la coutume, devraient être des moments de convivialité, et ils le sont, pour la plupart. Les vœux du Président devraient donc être aussi conviviaux et, avec …