forum

Nous deux

, par Elisabeth Maurel-Arrighi

Un jour, pour un patient qui n’allait pas bien, qui avait eu un parcours de vie marqué par la solitude et que je voulais revoir, il m’est venu l’expression : On se revoit quand, nous deux ?, en ouvrant mon agenda pour trouver la date du prochain rendez-vous. Il m’avait semblé que c’était important (...)