XXXIIIes Journées de Psychothérapie Institutionnelle

Jeudi 17 et Vendredi 18 Octobre 2019 à Marseille
IFSI La Blancarde – 59 rue Peyssonnel – 13003 Marseille

Les soins en psychiatrie : du désir de soigner à la recherche du sens des soins

Voilà un titre bien modeste ! Il s’agit tout simplement de refonder une psychiatrie dont l’objet serait la relation et pas seulement le cerveau.
La plupart des lieux censés accueillir la folie sont en souffrance, mais ils sont encore là, présents.
Nombre de congrès et journées professionnelles témoignent d’expériences thérapeutiques riches d’humanité avec de réelles rencontres malgré un contexte difficile, le désir de soigner étant encore le plus fort.
Défense maniaque ou pulsion de vie retrouvée que de suivre Antonio Gramsci « il faut allier le pessimisme de l’intelligence à l’optimisme de la volonté » ?
N’est-ce pas cette volonté qui anime le « Printemps de la Psychiatrie » mouvement promouvant un « renouveau des soins psychiques » ?
Hasard la sortie du livre de German E. Berrios, Professeur d’histoire et d’épistémologie psychiatrique à Cambridge « pour une nouvelle épistémologie de la psychiatrie » ?
Un nouveau départ s’impose…
À concentrer son attention sur une supposée maladie du cerveau, la psychiatrie se déshumanise, le goût de l’autre disparaît, ainsi que l’intérêt de la rencontre, l’interrogation sur la personne, l’intérêt pour son histoire, le désir d’accueillir l’énigme de l’autre…
Et quid de l’engagement du soignant, de son implication dans le travail et donc de la réflexion nécessaire sur soi…
Vaste chantier de reconstruction !

Venez nombreux à la réunion de chantier organisée par l’AMPI, le mouvement de psychothérapie institutionnelle étant toujours présent pour travailler à la « bientraitance » des soignants, synonyme de « bientraitance » des patients…


jeudi 12 septembre 2019

Documents joints