Pratiques organise une soirée-débat le 7 décembre 2012 à Saint-Denis : Pathologies professionnelles et environnementales et conflits d’intérêts

Annie Thébaud-Mony présentera son engagement sur le terrain et dans les recherches qu’elle mène pour la reconnaissance des cancers professionnels. Son expérience révèle une attitude des décideurs, chercheurs comme responsables de la « santé publique » qui, sous la pression des multiples lobbies, va à l’encontre des intérêts de la population, sur un plan éthique sans aucun doute et peut-être même sur le plan économique.
La prise en charge par la médecine des effets pervers des pratiques de l’industrie sur les travailleurs et sur les citoyens fait l’impasse sur les causes et responsabilités de nombre de pathologies professionnelles et environnementales, en transférant ainsi leurs coûts sur la sécurité sociale solidaire. Nous aurions sans doute beaucoup moins besoin de médecins si nous appliquions davantage le principe de responsabilité, civile comme pénale, des commanditaires et de l’Etat. Une véritable politique de santé devrait nous aider, citoyens et a fortiori soignants, à nous informer et nous former sur ces questions cruciales pour l’humanité et son devenir.

Intervenante : Annie Thébaud-Mony est directeur de recherche honoraire à l’INSERM, docteur ès lettres et sciences humaines en sciences sociales, présidente de l’association Henri Pézerat santé travail environnement, porte parole du réseau international BanAsbestos (expérience de réseau citoyen fondé sur la solidarité, ayant refusé le statut d’ONG internationale).

Vendredi 7 décembre à 20 h 30 à Saint-Denis
Mairie de Saint-Denis, salle du conseil municipal (2e étage),
2 place Victor Hugo (entrée principale)

entrée libre

Cette soirée se tiendra dans le cadre du congrès du SMG. Pour consulter le programme :
http://www.smg-pratiques.info/38e-congres-du-SMG-sur-le-theme.html

samedi 8 décembre 2012, par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques

Lire aussi

Une victoire contre Monsanto

21 avril 2019
Le 11 avril 2019, à Lyon, pour la 3e fois, la justice a reconnu la responsabilité pleine et entière de Monsanto dans l’intoxication de Paul François (par le désherbant le Lasso) et ses conséquences …

Assemblée générale de l’AMLP

25 mars 2019
Chère consœur, cher confrère, adhérents de l’AMLP, Ce courrier initial pour vous inviter à notre AG annuelle dont la date est arrêtée au samedi 25 mai. Elle se tiendra comme les années précédentes à …