Rapport de l’IGAS : Communiqué du Planning familial

L’igas ne publie pas son rapport sur l’application de la loi sur l’IVG, pourquoi ?

Communiqué de Presse, 25 janvier 2010

Le Mouvement Français pour le Planning Familial, a été sollicité fin 2008 par l’IGAS dans le cadre de la réalisation de l’état des lieux de l’application de la loi de 2001. Il a reçu longuement les deux enquêtrices, Mme Claire Aubin et Mme Danielle Jourdain-Menninger, et leur a fourni des données précises quantitatives et qualitatives sur la contraception et l’IVG au niveau national et départemental, en particulier sur les évolutions constatées.

Aujourd’hui plus de d’un an après, le Planning Familial s’étonne que le rapport concernant cette enquête ne soit toujours pas publié, qu’aucune conclusion ne soit rendue publique alors que l’application de cette loi dans le contexte des restructurations hospitalières , de l’application de la T2A et de la mise en oeuvre anticipée de la loi HPST, rend l’accès des femmes à l’avortement de plus en plus fragilisé.

La publication de l’enquête de la DRESS sur les conditions de pratiques des IVG concernant un échantillon restreint d’établissements pendant la période avril-juin 2007 ne saurait suffire.

Le Planning Familial demande donc l’accès aux données du rapport de l’IGAS de toute urgence afin que soit établi l’état des lieux concernant les CIVG, et que l’information au public, délivrée par les permanences téléphoniques soit adaptée.

Contact : MFPF : 01 48 07 29 10 /communication@planning-familial.org

4, Square St Irénée - F75011 Paris - Tel +33 (0)1 48 07 29 10 - Fax +33(0)1 47 00 79 77 ?? www.planning-familial.org

lundi 25 janvier 2010

Lire aussi

24es journées de l’ANCIC

10 février 2022
Créée lors de l’adoption définitive de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse, l’ANCIC rassemble les professionnel·le·s des centres de planification et d’IVG ainsi que les femmes et les hommes …

Sauvons le 3919 – Solidarité femmes

2 décembre 2020
Protéger les victimes de violences conjugales est une mission d’intérêt général, elle ne saurait être soumise à une logique de marché. Paris, le 17 novembre 2020 Alors que la lutte contre les violences …