FILMS à VOIR : Le divan du monde / La permanence

La rédaction de Pratiques vous convie à voir deux films renvoyant au travail de deux des auteurs qui contribuent au numéro en cours (le n°74), sur les solidarités dans le soin : Georges Federmann et Evelyne Vaysse

Le divan du monde, de Swen de Pauw
présente la consultation atypique d’un psychiatre, Georges Federmann, recevant, sans rendez-vous, tous ceux qui se présentent, français et étrangers

http://www.critikat.com/actualite-cine/critique/le-divan-du-monde.html

La permanence, d’Alice Diop,
présente la consultation de la PASS - permanence d’accès aux soins de santé- de l’hôpital Avicenne à Bobigny. Cette consultation est ouverte aux plus démunis, sans droits à la sécurité sociale, exclus de l’accès aux soins de santé. Les personnes qui s’y présentent sont accueillies, et c’est sa particularité, à la fois par un médecin généraliste, le Dr Geeraert, et par une psychiatre, le Dr Vaysse, qui l’accompagne.

http://television.telerama.fr/television/la-permanence-d-alice-diop-un-film-a-voir-d-urgence-au-cinema-du-reel,139990.php

dimanche 15 mai 2016

Lire aussi

L’oralité du lait aux mots ou l’appétit de l’autre

24 juillet 2019
Colloque des Ateliers Claude Chassagny Vendredi 4 et samedi 5 octobre 2019 MAS : 10, rue des Terres au Curé 75013 Paris Métro ligne 7 (Porte d’Ivry) ou ligne 14 …

Communiqué de la fédération nationale SUD Santé Sociaux

3 juin 2019
De la Psychiatrie vers… La Flichiatrie ! Sous prétexte de prévention de la radicalisation, Édouard Philippe, Premier ministre et Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la santé ont signé le 6  …

Journée nationale de la psychiatrie, le 22 janvier à Paris

14 janvier 2019
La revue Pratiques s’associe à l’appel à manifestation le 22 janvier à Paris pour la journée nationale de la psychiatrie : rendez-vous à 11 heures, place de la République. Cet appel a été lancé par les «  …

33e Rencontres de Saint-Alban : 15 et 16 juin 2018

29 mars 2018
Vendredi 15 et samedi 16 juin 2018 La fabrique de l’ordinaire et du familier en institution D’abord, il y a l’ordinaire, ce qui est là, sans avoir besoin de le chercher, là comme une évidence. …