FILMS à VOIR : Le divan du monde / La permanence

La rédaction de Pratiques vous convie à voir deux films renvoyant au travail de deux des auteurs qui contribuent au numéro en cours (le n°74), sur les solidarités dans le soin : Georges Federmann et Evelyne Vaysse

Le divan du monde, de Swen de Pauw
présente la consultation atypique d’un psychiatre, Georges Federmann, recevant, sans rendez-vous, tous ceux qui se présentent, français et étrangers

http://www.critikat.com/actualite-cine/critique/le-divan-du-monde.html

La permanence, d’Alice Diop,
présente la consultation de la PASS - permanence d’accès aux soins de santé- de l’hôpital Avicenne à Bobigny. Cette consultation est ouverte aux plus démunis, sans droits à la sécurité sociale, exclus de l’accès aux soins de santé. Les personnes qui s’y présentent sont accueillies, et c’est sa particularité, à la fois par un médecin généraliste, le Dr Geeraert, et par une psychiatre, le Dr Vaysse, qui l’accompagne.

http://television.telerama.fr/television/la-permanence-d-alice-diop-un-film-a-voir-d-urgence-au-cinema-du-reel,139990.php

dimanche 15 mai 2016

Lire aussi

Médée du fond des mères

1er décembre 2018
[…] Médée est un bloc de mémoire qui dit la douleur d’une femme. Abandonnée, bannie, trahie. Toute une mémoire qui dit ses mains ensanglantées. Médée a tué. Par amour elle a tué …

33e Rencontres de Saint-Alban : 15 et 16 juin 2018

29 mars 2018
Vendredi 15 et samedi 16 juin 2018 La fabrique de l’ordinaire et du familier en institution D’abord, il y a l’ordinaire, ce qui est là, sans avoir besoin de le chercher, là comme une évidence. …

A voir sur Arte le 26 août 2016 à 22h55 : La permanence sur la consultation de la PASS d’Avicenne

27 août 2016
par Les cahiers de la médecine utopique Pratiques
Film La permanence d’Alice Diop, sur la consultation de la Pass d’Avicenne qui accueille des migrants. Il est programmé sur Arte, le vendredi 26 août, à 22h 55 Au CHU Avicenne (Bobigny-93), grâce à …

A voir : Le Dernier Jour d’un(e) condamné(e) de Victor Hugo, théâtre de l’Essaïon à Paris

31 mai 2016
Un homme est condamné à mort. Il se met à écrire, depuis sa cellule, ses pensées angoissées, ses vains espoirs, ses souvenirs heureux à jamais disparus, son désespoir face à la guillotine. Chaque minute …