Pratiques, les cahiers de la médecine utopique

Accueil du site > Acheter ou télécharger des numéros > Pratiques N°54 Infirmières, la fin d’un mythe

Pratiques N°54 Infirmières, la fin d’un mythe

Parution : novembre 2011.

La formation des soignants est entrée dans une phase de turbulences où les enjeux de reconnaissance, de statut et de contenus se chevauchent et rendent difficile le décryptage des enjeux de la réforme. Le modèle universitaire, appliqué à la formation des infirmières, Licence-Master-Doctorat, semble davantage destiné à permettre l’accès à la recherche qu’à favoriser l’accomplissement de soins de qualité, respectueux des attentes des personnes. Faut-il que les infirmières renoncent à défendre ce qu’elles sont, qui s’est construit au fil des générations, pour être reconnues ? Et ne risquent-elles pas d’y perdre davantage qu’elles n’y gagnent ?

Des professionnels de terrain, des enseignants, des chercheurs francophones, belges, québécois, suisses mais aussi brésiliens, concernés par ce dossier ou en charge de ces enseignements, confrontent leurs expériences, leurs questions, leurs doutes, mais aussi leur désir de participer à l’avènement de nouvelles perspectives pour les infirmières.

Votre abonnement ne permet pas un accès complet à cette page.

18,00 EUR

Pratiques N°54 Infirmières, la fin d’un mythe

novembre 2011

Articles indexés dans ce numéro (32)

    urs(AUTEURS){id_article}{", "}>

    Claude Alphandéry a été à l’initiative, avec Stéphane Hessel et Edgar Morin, des Etats Généraux de l’Economie Sociale Solidaire qui se sont tenus à Paris autour du 18 juin. Pour faire entendre les voix de ceux qui non seulement s’indignent, mais résistent et agissent.

urs(AUTEURS){id_article}{", "}>

La discipline infirmière se doit aujourd’hui de quitter le monde symbolique entourant ses connaissances propres et de sortir de sa pusillanimité pour accéder aux lieux légitimes de production du savoir scientifique.

urs(AUTEURS){id_article}{", "}>

Un nouveau programme de formation initiale des infirmières vient d’être mis en place. On peut s’interroger sur les raisons de ces modifications.

urs(AUTEURS){id_article}{", "}>

Pourquoi les infirmières hésitent-elles à intégrer les projets de maisons de santé, alors qu’elles ont déjà fait l’expérience de la formation pluriprofessionnelle dans les réseaux ?

urs(AUTEURS){id_article}{", "}>

Emma Pinson, 30 ans, aime son travail d’aide-soignante. Elle a essayé les études d’infirmière mais a rapidement arrêté, réalisant que ce n’est pas le même métier

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30