Pratiques, les cahiers de la médecine utopique

Accueil du site > Acheter ou télécharger des numéros > Pratiques N°64 Le secret en médecine

Pratiques N°64 Le secret en médecine

Parution : février 2014.

Le secret en médecine est régi par la loi qui protège la confidentialité de ce qui est échangé entre une personne et ceux qui la soignent. Or de multiples entorses sont faites à ce secret, qu’il s’agisse de la mise en commun des informations concernant un patient et son parcours dans le travail en équipe, des exigences des institutions qui ont besoin de données très précises pour la gestion des budgets, des externalisations de gestion de ces données, de plus en plus fréquentes, sans compter les multiples vautours friands d’informations pour alimenter leur business. À cela s’ajoute l’inévitable curiosité de ceux qui ont accès à des informations confidentielles. De nombreuses informations sont ainsi échangées sans souci du préjudice que peuvent causer certains dévoilements.
D’aucuns choisissent délibérément de le transgresser pour eux-mêmes, comme dans la lutte contre la discrimination par les malades du sida, d’autres souhaitent qu’il soit levé dans les cas de filiation par donneur ou accouchement sous X. Dans tous les cas, il convient de bien mesurer les enjeux pour chaque personne et de lui permettre de faire un choix raisonné de ce qu’elle pense pouvoir ou devoir taire.
Le magazine propose une réflexion sur les mutations de la médecine, sur l’importance des paysans dans la santé, les complémentaires pour tous, le secret industriel et les livres que nous aimons à partager.

Votre abonnement ne permet pas un accès complet à cette page.

19,50 EUR

Pratiques N°64 Le secret en médecine

février 2014

Articles indexés dans ce numéro (34)

  • Le secret médical, une force de loi

    Pratiques N°64 Le secret en médecine, page 31, 23 février 2014, par Marie Kayser, Yveline Frilay

    Tout patient dira ou pensera un jour : « je peux le dire à « mon » médecin puisqu’il est soumis au secret médical », tout médecin sait que le secret médical est une condition sine qua non de son exercice, mais la réalité est plus complexe.

  • « Je te le dis, mais tu le répètes pas… »

    Pratiques N°64 Le secret en médecine, page 34, 23 février 2014, par Viviane Galy

    L’objet du secret dans la thérapie de l’enfant n’est pas tant sa non-divulgation, mais ce qui se travaille dans cette relation.

  • DMP : un gigantesque fichier de santé

    Pratiques N°64 Le secret en médecine, page 38, 23 février 2014, par Laetitia Schweitzer

    Tour à tour qualifié de « serpent de mer » ou d’« arlésienne » le Dossier Médical Personnel (DMP) est en train de devenir une réalité. Non sans risque pour nos libertés.

  • Tout le monde le sait

    Pratiques N°64 Le secret en médecine, page 44, 23 février 2014, par Anne Perraut Soliveres

    Qu’il s’agisse de l’obligation du secret médical ou de la nécessaire confidentialité des informations administratives dont nous sommes dépositaires par nos métiers, il est parfois difficile de démêler ce qui doit être dit et ce qui doit être tu.

  • La prison, le médecin… le secret

    Pratiques N°64 Le secret en médecine, page 46, 23 février 2014, par Jean-Luc Boussard

    Le respect du droit au secret médical pour les personnes placées sous main de justice, bien qu’affirmé et très encadré, requiert des personnels soignants une vigilance de tous les instants et la capacité de dire non aux trop nombreuses sollicitations.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30