Pratiques, les cahiers de la médecine utopique

Accueil du site > Les Thématiques > Femmes > Femmes : vie quotidienne > Femmes et travail > Non à une réforme des retraites sexiste

Non à une réforme des retraites sexiste

qui accentue les inégalités (novembre 2010)

Tandis que la lutte contre les inégalités professionnelles n’est plus à l’ordre du jour, la réforme des retraites creuse les inégalités entre hommes et femmes, qui en sont les grandes perdantes.

dimanche 7 novembre 2010

Les inégalités pendant la vie active se répercutent au moment de la retraite

Alors que
- Le taux d’activité des femmes n’a cessé d’augmenter depuis 60 ans, rejoignant presque celui des hommes.
- le taux de fécondité des femmes en France est le plus élevé d’Europe (2 enfants par femme en moyenne)
- les femmes en couple assurent 80% du travail domestique
- la pension de retraite des femmes est de 40% inférieure à celle des hommes

L’allongement de la durée de cotisation accentuera la dépendance et la précarité des femmes

- les femmes, ayant une carrière discontinue, seront obligées de travailler jusqu’à 67 ans
- aujourd’hui, sur 10 retraités pauvres, 8 sont des femmes

Les femmes refusent d’être les grandes perdantes !

Elle exigent :
- Une retraite par participation et à taux plein à 60 ans, au moins égale au SMIC
- l’égalité salariale, avec un rattrapage et une revalorisation des écarts de salaires et de retraites partout

PDF - 181.7 ko
une réforme sexiste - planning familial
PDF - 225.9 ko
retraites et femmes

Téléchargement


Répondre à cet article