Soirée Pratiques consacrée au thème « Les sens au coeur du soin », samedi 15 octobre 2005

Arlette Farge, historienne, Philippe Réfabert, psychanalyste, et la revue Pratiques,
les cahiers de la médecine utopique ont organisé, autour d’un verre et d’une assiette,
une soirée consacrée au thème du numéro 30 de la revue :
« Les sens, au cœur du soin »
Le samedi 15 octobre 2005
dans le cadre chaleureux de l’ESPACE LOUISE MICHEL

(42 ter rue des Cascades, Paris 20e)

Cher Ami, Chère Amie,

Cette rencontre a été l’occasion de vous retrouver de façon amicale autour d’un verre, pour une lecture faite par une comédienne, suivie d’un débat avec les auteurs du numéro. Autour de la question centrale de l’humain et du sensoriel, autour de ce qui fait la démarche de la revue, réfléchir aux liens qui relient médecine et politique, et qui font de la médecine un champ transversal de résistance. Changer nos perspectives et reconsidérer les sens comme clefs des savoirs en médecine, comme espaces à défendre face la prééminence des technologies ; offrir des outils pour les soignants dans leur métier et des pistes de changement pour une société qui sache respecter le vécu de chacun.

Le débat s’est ouvert par la lecture d’un texte de Mireille Sorgue sur les mains dans l’amour, mis en scène par Jean Bescos de la compagnie Solo Ma Non Troppo avec Valérie Pujol, comédienne, et de quelques extraits de textes du numéro. Puis Arlette Farge, historienne des femmes et de la pauvreté au 18e siècle, a abordé la place du corps et de l’émotion dans l’histoire et le politique. Philippe Réfabert, psychanalyste a évoqué les articulations entre le corps, l’inconscient et la psychanalyse, en quoi la rencontre thérapeutique avec le psychanalyste cherche à s’appuyer sur la mémoire corporelle pour envisager le changement. Nous avons ensuite débattu avec les autres auteurs pour essayer de dégager ensemble les pistes communes de réflexion et d’action.

Comme vous le savez sans doute, Pratiques est une revue pluridisciplinaire de témoignage, de réflexion et d’élaboration d’alternatives, qui explore les articulations et les paradoxes reliant les notions de soin, de santé, de social et de politique. Elle est portée par des soignants de différents horizons et des spécialistes des sciences humaines, sociologues, historiens, philosophes et autres acteurs de terrain, sans oublier la réflexion des usagers, malades ou bien portants. Nous pensons utile que se rassemblent autour de cette soirée les abonnés, les lecteurs de la revue, les acteurs et associations concernés par la place de l’humain dans le politique.

Nous espérons vous retrouver à d’autres soirées qui aborderont les thèmes des prochains numéros de « Pratiques »,
Avec nos salutations les plus cordiales.

-  Anne-Marie Pabois, coordinatrice du numéro
-  Martine Devries, rédactrice en chef

lundi 17 octobre 2005

Lire aussi

Congrès du Syndicat de la Médecine Générale

7 novembre 2018
Les 4, 5 et 6 janvier 2019 à Malakoff Thème : La rémunération des soignant.e.s Le Syndicat de la Médecine Générale s’est toujours opposé au paiement à l’acte des soignants, générateur d’une médecine à la …