Tout va très bien, Madame la Marquise...

Sylvie Cognard
Médecin retraitée

    1. Tout va très bien, Madame la Marquise…

30 % des oiseaux ont disparu depuis 2003 et 80 % des insectes depuis 1988…
La banquise et les glaciers fondent à vue d’œil et nous avons désormais un nouveau continent de plastique…
Nous commençons à manquer d’eau potable et, dans le monde, un enfant meurt de faim toutes les 6 secondes.
Les accidents de Tchernobyl et Fukushima ont fait des dégâts incommensurables pour des siècles.
Le dérèglement climatique provoque des tornades, typhons, tsunamis, inondations et incendies catastrophiques.
Les médias à la botte des milliardaires ne font que très rarement le parallèle entre ces catastrophes dites « naturelles » et le dérèglement climatique.
Les maladies chroniques explosent à cause des pollutions multiples et le ministre de l’Ecologie démissionne…

    1. Et que fait le gouvernement ?

Il refuse d’inscrire l’interdiction de l’utilisation du glyphosate dans la loi, ce qui revient à permettre de tuer les abeilles et insectes et, par conséquent, les oiseaux qui n’ont plus rien à manger.
Il organise des États généraux de l’alimentation où n’apparaissent nulle part les termes de santé et d’écologie.
Il remplace les petites lignes SNCF par des autocars pour les voyageurs et des camions pour le fret sans se soucier de l’augmentation de la production des gaz à effet de serre.
Il « encourage » les citoyens à diminuer leurs déchets et exempte les entreprises de cet effort… C’est plus facile de culpabiliser les petits que les gros !
Il projette la construction de six nouveaux EPR, rafistole nos vieilles centrales à grand renfort de milliards d’euros… et vend nos barrages hydrauliques au plus offrant…
Il laisse l’industrie pharmaceutique vendre tranquillement et à prix d’or ses médicaments utiles, mais aussi ses poisons…
A la botte des lobbyistes de tout poil, il se voile la face en martelant que la croissance nous sortira de ce marasme et laisse l’économie de marché imposer sa loi et détruire la planète à une vitesse vertigineuse.

    1. Tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien…

La blatte est un insecte très résistant, même les radiations nucléaires ne la dérangent pas, alors « la blatte serait-elle la seule à avoir un avenir ? »

Ces listes de méfaits ne sont pas exhaustives, loin s’en faut… En attendant de trouver les forces d’inverser la course à la destruction, nous pouvons toujours signer la pétition « Nous voulons des coquelicots ! » On ne sait jamais…


par Sylvie Cognard, Pratiques N°83, octobre 2018

Lire aussi

N°83 - octobre 2018

L’ours du numéro 83

Pratiques, les cahiers de la médecine utopique est édité par Les éditions des cahiers de la médecine utopique, dont la présidente est Sylvie Cognard. La revue Pratiques est éditée depuis 1975. La …
N°83 - octobre 2018

Témoignage sur la salle de sport adaptée « Cap’Adapt »

par Rémy Barbier
Rémy Barbier En janvier 2016, j’ai fait, pendant la nuit, un AVC diminuant ma mobilité du côté gauche. Je suis arrivé en ambulance au CHU dans la matinée et ai été hospitalisé dans un service de soins …
N°83 - octobre 2018

Une traversée

par Marie-Annick Lalès
Marie-Annick Lalès Médecin acupuncteur C’est en dehors des murs de l’hôpital et de la faculté que j’ai ouvert mon cœur et mon esprit et gagné ma liberté d’être dans ma pratique de médecin. « Bonjour …
N°83 - octobre 2018

Les croque-monsieur

par Véronique Philippe
Véronique Philippe Orthophoniste Parfois les petits plats peuvent aider à trouver les bons mots. A la salle à manger, la table est joliment dressée. Sur la longue table en bois, une nappe rose …