Journal d’un psychiatre de secteur de 2012 à 2015

Ça fait un moment que j’y pense, dire tout haut les réflexions qui me viennent à pratiquer au quotidien la psychiatrie dans le cadre du secteur public dans un département rural, les histoires d’ici, les informations qui nous tombent de la capitale, des hautes autorités, qu’elles soient ministérielles, de santé, régionales ou directoriales.
De temps en temps je tenais une idée, mais pour tenir une régularité dans le temps, il faut être disponible, et ça, c’est devenu denrée rare.
Aujourd’hui, je me lance, sans savoir si je pourrai tenir un rythme que je me fixe hebdomadaire : 52 chroniques courtes par an, agrémentées de leurs annexes complétant l’information, pour ceux qui voudraient se faire une idée plus objective.

Éric Bogaert