Pratiques, les cahiers de la médecine utopique

Accueil du site > Nos amis > Ils ont écrit/publié/joué > Ils ont joué ! > Le conte, un récit en bonne santé ?

Le conte, un récit en bonne santé ?

Muriel Bloch, conteuse... se raconte ! (mai 2009)

dimanche 24 mai 2009

En avril dernier, Muriel, pionnière du renouveau du conte, nous faisait un présent tout droit venu du Nigéria : "L’oubli, la mort et le chasseur", lors de la soirée de présentation de notre N°44 : "Parler pour (se) soigner", à l’Ile lettrée.

Dans ce N° 44, justement, elle s’adresse à nos lecteurs :

Pratiques : On trouve aujourd’hui des contes « écrits explicitement pour soigner », est-ce votre démarche ?

Muriel Bloch : Non, surtout pas ! Il y a un adage qui va bien au-delà du champ des contes selon lequel : « Ce n’est jamais ce qui est visé qui est atteint »…

Est-ce si certain que cela, en l’occurrence ? Laissons à Muriel la responsabilité de sa modestie mais, ne parle-telle pas elle-même des corps un peu plus loin : "Raconter, c’est chaque fois une rencontre physique entre le corps de celui qui raconte et le corps de celui qui écoute" .

Sommes nous si loin du soin qu’elle veut bien le dire ? D’autant qu’elle reconnait que ses contes peuvent "réconforter, ...donner envie de savourer la parole, d’être sensibles au merveilleux possible de la vie de chacun."

Ce qui, en tout cas, ne se discute pas, c’est sa générosité : , vous pouvez dès à présent retrouver sur notre site le conte qu’elle nous offre désormais pour fêter chacune de nos parutions.


— -

Surtout, ne manquez pas de visiter son propre site et, mieux, la voir, l’écouter, la rencontrer à l’un de ses spectacles. A consommer sans modération...

Clin d’oeil

http://www.murielbloch.com/ http://www.murielbloch.com/

Répondre à cet article