Pratiques, les cahiers de la médecine utopique

Accueil du site > Les Thématiques > Femmes > Actualité > Pétitions > Le centre d’IVG de l’hôpital Avicenne à Bobigny est menacé de fermeture

Le centre d’IVG de l’hôpital Avicenne à Bobigny est menacé de fermeture

NON à la fermeture du Centre d’Interruption Volontaire de Grossesse (C.I.V.G) de l’hôpital AVICENNE à BOBIGNY

mardi 9 mars 2010

La loi « Hôpital, Patient, Santé, Territoire » entraîne un plan de restructuration de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) sur 2010-2015 qui prévoit « la concentration des moyens » impliquant le regroupement de certains services. L’AP-HP envisage la fermeture du CIVG d’Avicenne et son regroupement au sein du CIVG de Bondy. Les décisions à cet égard seront rendues courant 2010. Cette situation est très alarmante et nécessite toute notre vigilance.

Le maintien des 2 centres IVG de Bondy et de Bobigny est nécessaire. La suppression d’un de ces 2 lieux de proximité serait préjudiciable aux femmes en demande d’IVG :
- Ceci rendrait leur parcours de plus en plus compliqué. En effet, chacun de ces 2 centres dessert un bassin géographique spécifique et distinct, peu accessible transversalement par les transports publics.
- Les délais d’attente, déjà souvent trop longs, risqueraient d’augmenter encore et de renvoyer les femmes hors des délais légaux, empêchant la réalisation de leur IVG.

Dans ces 2 hôpitaux et depuis leur création, ces centres IVG offrent aux femmes, mineures comme majeures, outre un accès à l’avortement et à la contraception, un service d’écoute, d’information et de prévention. Ces centres sont nécessaires et fondamentaux et la fermeture de l’un d’entre eux serait une entrave au libre choix et à l’accessibilité des femmes au droit à l’avortement inscrit dans la loi.

Nous nous opposons au regroupement de ces 2 centres, impliquant la fermeture de l’un d’entre eux, et exigeons le maintien des moyens nécessaires pour garantir une offre d’IVG suffisante et diversifiée en Seine-Saint-Denis.

Signez la pétition : http://jesigne.fr/nonalafermeturedu...


Répondre à cet article